1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : la bière permet-elle de mieux récupérer après le sport ?
2 min de lecture

Michel Cymes : la bière permet-elle de mieux récupérer après le sport ?

La bière après l'effort a-t-elle vraiment des avantages ? Explications avec Christophe dans l'hebdo de "Ça va beaucoup mieux".

Un verre de bière. (Illustration)
Un verre de bière. (Illustration)
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
La bière permet-elle de mieux récupérer après le sport ?
00:32:56
Ça va Beaucoup Mieux du 27 février 2022
00:32:56
Michel Cymes

S’il y a bien un truc qui est vachement bien, c’est de boire une bonne bière fraiche après la séance, le match, la sortie à vélo. Quand on a bien forcé, elle est bonne, elle passe toute seule et en plus elle n’a que des avantages. Quand elle est consommée avec modération bien sûr. 

Une étude de l’Université de Harvard, disait que boire une bière de 34 cl pour une femme, le double pour un homme, pourrait réduire de 30 à 40 % les risques de crises cardiaques. Et puis autre avantage, notamment grâce à la présence importante de silicium dans la bière (élément chimique ralentissant le vieillissement de l’organisme), la bière n’a pas son pareil pour lutter contre les os fragiles.

Une autre étude de l’Université de Washington a démontré que les humulones (qui proviennent de la dégradation de la lupuline, le principe actif du houblon) que contient la bière ont l’avantage d’augmenter la sensibilité de l’organisme à l’insuline, et ainsi de contribuer à prévenir la survenue du diabète.

On a aussi dit que la bière était efficace pour la lutte contre les maladies neuro-dégénératives. Ce sont des chercheurs chinois qui ont découvert ça : ils ont constaté que le xanthohumol, un des composés du houblon, et qui donne son goût amer à la bière prévenait effectivement contre les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou celle de Parkinson.

Surtout un moment festif

À écouter aussi

Cette accointance entre le monde du sport et la bière vient peut-être de la légende selon laquelle le Tchécoslovaque Emil Zatopek, quadruple champion olympique, sur 10.000 mètres en 1948, et sur 5.000, 10.000 et marathon en 1952, était un fervent amateur de bière. Mais est-ce pour autant crédible de boire une bière pour récupérer après le sport ? 

Franchement, on peut dire que non. Physiologiquement en tout cas, et pour une raison très simple : la bière est un alcool, pas besoin de vous faire de grande démonstration pour vous dire que si l’alcool aidait à la récupération, ça se saurait… et puis je vous rappelle que l’alcool déshydrate… Donc si vous buvez une bière après une perte hydrique, ce qui est souvent le cas après un effort, vous avez tout faux en espérant vous re-supplémenter en eau avec une mousse.

Donc, raisonnablement, on peut penser que le rituel de la bière après le sport est surtout un moment festif au cours duquel, quitte à boire un alcool, autant en boire un qui ne soit pas trop fort, ce qui est le cas de la bière… et puis c’est frais, ça pétille c’est agréable au goût, donc patron, une mousse on a soif.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/