1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Évitez les sodas, ces gros manipulateurs"
2 min de lecture

Michel Cymes : "Évitez les sodas, ces gros manipulateurs"

ÉDITO - Surpoids, augmentation des risques de diabète et de maladies cardiovasculaires... Les dégâts que ces boissons sont capables de faire dans notre organisme s'énoncent comme un inventaire à la Prévert.

Michel Cymes
Michel Cymes
Crédit : Romain Boé / SIPA / RTL
Michel Cymes : "Évitez les sodas, ces gros manipulateurs"
02:31
Michel Cymes & Loïc Farge

Ah les sodas, ces boissons colorées pétillantes que l'on adore siroter au bord de la piscine ou au bar de la plage ! Vous devez être conscient que chaque litre avalé équivaut à vingt morceaux de sucre. Ce sucre-là est un cauchemar : il se transforme en triglycérides, des molécules sournoises qui vont se loger dans le ventre et obstruent les artères. On vous laisse méditer sur les dégâts que les sodas sont capables de faire dans votre petit corps de rêve.

Ils s'énoncent comme un inventaire à la Prévert : surpoids, augmentation des risques de diabète et de maladies cardiovasculaires, le tout assaisonné du vieillissement cellulaire. En période de vacances, vous êtes excusé. Maintenant, il convient de revenir à une hydratation un peu plus raisonnable. Rien ne vaut l'eau du robinet ou en bouteille, plate ou gazeuse. Mais il y a aussi d'autres procédés, comme les soupes froides de légumes ou de fruits (elles ont aussi un pouvoir désaltérant).

L'ingestion de sodas produit un pic d'insuline qui réveille la sensation de faim

Michel Cymes

Faut-il bannir les sodas de son alimentation ? Peut-être pas. En revanche, il est conseillé de surveiller sa consommation de très très près, car le soda est un gros manipulateur. Il vous arrive d'en prendre quand vous avez faim en croyant que ça va vous caler, mais c'est exactement le contraire qui se produit. L'ingestion de sodas produit un pic d'insuline qui réveille la sensation de faim. On entre là dans un  cercle d'autant plus vicieux que le sucre est addictif. À l'arrivée, c'est la balance qui vous présente la facture !

N'espérez pas non plus vous en tirer en optant pour le soda light ou le soda zéro. La multiplication de ces produits n'est rien d'autre qu'une astuce marketing pour permettre à certaines marques d'occuper un peu plus d'espace dans les rayons des supermarchés. Un dernier conseil aux parents que les enfants tannent pour avoir du soda : débrouillez-vous pour le leur servir à température ambiante plutôt que directement sorti du réfrigérateur. Ils le trouveront moins agréable à boire, et à terme ils seront moins demandeurs.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/