1 min de lecture Santé

Loire : un bébé de 18 jours positif au coronavirus et hospitalisé

VU DANS LA PRESSE - Après trois jours d'hospitalisation, le nouveau-né a pu regagner son domicile. Son papa, en colère, témoigne d'"une semaine dans un tunnel d'horreur".

Un nourrisson qui vient de naître (illustration)
Un nourrisson qui vient de naître (illustration) Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

À Roanne, dans la Loire, un nouveau-né de tout juste 18 jours connaît un début de vie difficile : il est positif à la Covid-19. Né le 10 décembre, le bébé a été hospitalisé en urgence le 28.

Dans une interview accordée au journal régional Le Progrès, le papa témoigne furieux. En effet, lui et sa femme ont tous deux été testés positifs après avoir contracté une grosse fièvre, de la toux et une lourde fatigue : "On s’est inquiétés, avec ce nouveau-né de 18 jours à la maison. Les médecins nous ont dit qu’il n’y avait aucun risque. De nous-mêmes, on a décidé de porter quand même le masque. Mais c’était trop tard : notre bébé a été infecté", déplore le trentenaire. 

L'homme est formel : "On a pourtant toujours fait très attention, en respectant les gestes barrières. On ne sait pas comment ce truc est entré dans notre maison", regrette-t-il. Son fils a subi pas moins de huit prises de sang, "c’est compliqué pour un bébé !", souligne-t-il auprès de nos confrères. 

Une semaine dans un tunnel d'horreur

Le papa du nouveau-né contaminé.
Partager la citation

Après trois jours d'hospitalisation le nouveau-né a pu sortir de l'hôpital le 31 décembre : "On a eu de la chance, le virus a provoqué de la fièvre mais pas de conséquences respiratoires", indique le papa qui fait état d'"une semaine dans un tunnel d’horreur"

À lire aussi
Coronavirus France
Déconfinement : "Tout le monde va jouer le jeu", dit un gérant de brasseries

"Comment mon fils a-t-il pu être positif alors qu’on nous a expliqué qu’il bénéficiait de l’immunité de sa mère durant les trois premiers mois ?", s'interroge ce papa qui veut mettre en garde les autres parents : "On nous a rabâché que les enfants ne risquaient rien. Et pourtant, il faut faire attention à eux autant qu’on le fait pour les adultes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Bébé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants