1 min de lecture Le journal

Les infos de 7h30 - Vaccin : "La population allergique n'est pas plus à risque", assure un médecin

Frédéric de Blay, président de la Fédération française d'allergologie, rassure les personnes allergiques sur le fait que dans la majorité des cas, il n'y a pas de contre-indication à se faire vacciner.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Vaccin : "La population allergique n'est pas plus à risque", assure un allergolo Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Venantia Petillault

Malgré tout il y a toujours des réfractaires et notamment des personnes allergiques qui ont juste peur de se faire vacciner. Les allergologues sont assaillis de coups de fil en ce moment. La Fédération Française d'allergologie se veut rassurante, par la voix de son président Frédéric de Blay.

"La population allergique n'est pas plus à risque le reste de la population. Il y a quelques exceptions mais qui sont tout à fait exceptionnelles. Si vous avez des antécédents d'allergies graves vis-à-vis de différents vaccins ou si vous avez fait une allergie grave lorsque vous avez pris un médicament il y a de nombreuses années mais que vous ne vous souvenez plus lequel, alors il faut aller voir votre allergologue". 

"Dans toutes les autres circonstances il n'y a pas de contre-indication à se faire vacciner", affirme Frédéric de Blay.

À écouter également dans ce journal

Justice - Après des années d’attente et de fausses pistes, la mère de Jonathan Coulom espère pouvoir mettre enfin un nom sur le meurtrier de son petit garçon, a expliqué son avocate.

Coronavirus - Emmanuel Macron a indiqué, jeudi 21 janvier que la France allait, à partir de dimanche, demander un test PCR négatif de moins de 72h aux voyageurs en provenance des pays de l'Union européenne. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus en France : 300 morts à l'hôpital, hausse des cas en réanimation

Baccalauréat - Jean-Michel Blanquer a indiqué ce jeudi soir par courrier aux lycées et à leurs professeurs la suppression des épreuves de spécialités programmées mi-mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Épidémie Allergie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants