1 min de lecture Santé

La pollution, un danger majeur pour les bébés

Compte tenu de leur taille et de leur poids, la pollution provoque des dégâts encore plus importants chez les enfants en bas âge que sur les adultes.

Frédéric Saldmann RTL en pleine forme Frédéric Saldmann iTunes RSS
>
RTL en pleine forme du 07 avril 2018 Crédit Image : DIDIER PALLAGES / AFP | Crédit Média : Frédéric Saldmann | Durée : | Date :
La page de l'émission
Dr Frédéric Saldmann
Frédéric Saldmann

La pollution est très mauvaise pour les adultes, nous le savons. Mais sur les bébés, c'est nettement pire. Par exemple, si vous prenez un verre d'alcool, il ne se passe pas grand chose. Un bébé en revanche, ça peut le tuer. Car à cause du poids, la dilution n'est pas la même. En ce qui concerne la pollution, on s'est aperçu que les dégâts que cela fait chez les bébés sont beaucoup plus importants que ce que l'on avait imaginé.

Cette conclusion est venue d'une étude menée avant et après la fermeture, en 2004, d'une centrale de charbon en Chine. On a découvert que les enfants nés avant la fermeture de l'usine présentaient des télomères beaucoup plus courts que ceux nés après. Les télomères, ce sont des petits manchons que l'on a au bout des chromosomes de chacune de nos cellules. Plus ils sont longs, plus on vit longtemps en bonne santé. Plus ils sont courts, plus on meurt rapidement de cancer, de maladies comme Alzheimer ou cardio-vasculaires. 

C'est la première fois que l'on découvre que la pollution sur de jeunes enfants influe sur leur durée de vie en bonne santé. Cela montre donc à quel point il faut se mobiliser pour lutter contre la pollution, car ce sont les bébés qui trinquent en première ligne. Ainsi, dans la rue, ne laissez pas votre enfant dans la poussette, où il est à la hauteur des pots d'échappement. Par rapport à leur poids, ce serait catastrophique. Et il en va de même pour le tabagisme passif.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Pollution Cancer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants