2 min de lecture Santé

L’eczéma explose chez les enfants, Michel Cymes explique comment le traiter

Pleins feux sur une maladie qui explose chez les plus jeunes : la dermatite atopique, l'autre nom donné à l'eczéma.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
L'eczéma explose chez les enfants, Michel Cymes explique comment le traiter Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Nicolas Barreiro

Deux millions et demi de personnes sont concernées par la dermatite atopique, c’est d’ailleurs la deuxième maladie de peau la plus répandue derrière l’acné. Les plus petits sont de plus en plus nombreux à être touchés par cette maladie. 25% des moins de 7 ans et 15% des moins de 1 an, selon la Fondation pour la dermatite atopique. 

La peau des bébés est particulièrement fine et fragile, rien de nouveau à ce sujet, on le savait déjà. On pense donc évidemment à la multiplication des allergènes : ceci expliquerait cela. Une autre piste concerne l’hérédité : le bébé est plus sûrement touché lorsque l’un des parents est concerné et il est quasiment sûr de passer sa vie à se gratter si le père et la mère souffrent tous les deux d’eczéma.

Déjà, en temps normal, il convient de tout faire pour protéger la peau de bébé. Donc autant vous dire qu’en cas de dermatite atopique, il faut redoubler de soin et de vigilance. 

Les gestes à adopter

Primo, on utilise des produits de soins adaptés, c’est-à-dire sans savon, sans parfum, les plus doux et les plus neutres possibles. Si vous hésitez, demandez à votre pédiatre, il vous dira ce qui est convenable et ce qui ne l’est pas.

À lire aussi
Une physalie sur une plage girondine en août 2011 (illustration) Bretagne
Côte Atlantique : des physalies, méduses urticantes, s'échouent sur les plages

Secondo, on oublie les bains qui s’éternisent et on les remplace par des douches à l’eau tiède. Tertio, on se débarrasse des mauvaises habitudes : je pense à l’utilisation du gant de toilette ou au séchage avec friction. Ensuite, on fait le ménage dans ses placards : on tire un trait sur les lessives avec phosphates et les adoucissants.

Enfin, on ne tente pas pas le diable, si vous n’aérez pas systématiquement votre maison matin et soir, quelle que soit la météo, si vous ne passez pas l’aspirateur régulièrement et si vous avez tendance, lorsque les températures baissent, à surchauffer votre intérieur, vous favorisez les crises de démangeaisons qui, soit dit en passant, déboucheront ensuite sur du stress et ruineront votre sommeil.

Les parents qui en souffrent doivent devancer les choses lorsqu'ils ont un enfant. Ils ne doivent pas attendre pour lui appliquer chaque jour une crème ou un baume qui permette d’éviter l’assèchement de la peau. Plus tôt ce sera fait, mieux cela réduira les risques de rougeurs et de plaques sur la peau.

Pour finir, s’il y a un animal de compagnie à la maison, il est plus prudent d’en éloigner l'enfant. Une caresse, ça va… Mais les câlins interminables, ça n’est pas une bonne idée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Bien-être Enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants