1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Déconfinement : "La vie sociale est une bonne nouvelle", affirme un psychiatre
1 min de lecture

Déconfinement : "La vie sociale est une bonne nouvelle", affirme un psychiatre

INVITÉ RTL- Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri Mondor à Créteil, revient sur l'espoir de la levée des restrictions pour notre santé mentale.

Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri Mondor à Créteil (Val de Marne)
Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri Mondor à Créteil (Val de Marne)
Crédit : Kervin Portelli/RTL
Le Dr Pelissolo, psychiatre, était l'invité de RTL Soir mercredi 19 mai
08:51
Le Dr Pelissolo, psychiatre, était l'invité de RTL Soir mercredi 19 mai
08:51
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto
Animateur

Depuis plus d'un an, la crise sanitaire nous fait faire des montagnes russes émotionnelles au rythme des fermetures et des réouvertures. L'été 2020 aura notamment été celui des anxiolytiques avec 700.000 prescriptions de plus que l'année précédente, mais avec la vague de réouvertures qui commence, l'espoir renait.

"On peut commencer à entrevoir le bout du tunnel", assure Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri Mondor à Créteil, sur RTL. "C'est une étape assez décisive, car il y a quelque chose de nouveau, les vaccins. On a aussi une connaissance meilleure que l'an dernier, on a la perspective des vaccins et on sait contrôler une rechute assez vite, c'est plutôt positif."

Pour beaucoup, ce retour à la vie sociale s'annonce compliqué après plusieurs mois d'isolement. "Le virus reste d'actualité, tempère le psychiatre, certains sont anxieux vis-à-vis des maladies et vont le rester.  Et il y a ce changement qui demande des capacités d'adaptation, car c'est un stress de changer des habitudes d'isolement en place depuis quelques mois. La vie sociale est tout de même une bonne nouvelle pour chacun d'entre nous."

"Il y a cette tendance que certains ont à la timidité, ajoute-t-il, cette difficulté d'interaction qui a été protégée ces derniers mois. Il faut retourner au travail, retourner dans la vie, il faut le faire par étapes, ne pas se jeter à l'eau, mais l'évitement n'est pas propice à un bon équilibre, donc il faut se faire violence.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/