2 min de lecture Coronavirus

Covid-19 : "Je n’ai toujours pas de vie normale", confie Melissa, contaminée il y a 6 mois

DOCUMENT RTL - Plusieurs milliers de malades guéris du coronavirus ont une résurgence de symptômes. Melissa raconte pour RTL sa situation, 6 mois après avoir été contaminée.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Covid-19 : "Je n'ai toujours pas de vie normale", confie Melissa, contaminée il y a 6 mois Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : Agathe Landais / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 5
Agathe Landais
édité par Ryad Ouslimani

Les cas de patients contaminés par la Covid-19 et qui en ont gardé des séquelles plusieurs mois après préoccupent les médecins. Sur RTL Melissa, 34 ans raconte son histoire. Elle était en parfaite santé jusqu’à ce que le coronavirus la contamine aux alentours de la mi-mars. Depuis, elle souffre toujours

"Je me suis dit : ‘Ça y est, j’en suis sortie, je suis guérie’. Et puis quand j’ai repris le travail en présentiel, les premiers signes de résurgence de symptômes sont apparus", confie-t-elle. Melissa cite ainsi des essoufflements, de la tachycardie, une fatigue beaucoup plus intense, ainsi que des chutes de tension. 

"J’ai dû à nouveau m’arrêter. Il y a des moments où on pense que ça va mieux, et puis il y a cette résurgence de symptômes qui revient un peu de manière inexpliquée. J’ai une fréquence cardiaque qui est, au repos, à 115 (pulsations par minute). Ça fait 6 mois et je n’ai toujours pas de vie normale", explique Melissa. 

Beaucoup plus de cas qu'on ne le croit

Le cas de cette femme n’est pas isolé. Sur Facebook, plusieurs milliers de personnes se sont manifestées à travers différents groupes sur le réseau social. Ils disent eux aussi ne s’être jamais remis de la Covid-19, mais il n’y a aucun chiffre officiel à ce jour. 

À lire aussi
Des plants séchés d'Artemisia, une plante utilisée pour lutter contre le paludisme en Afrique Afrique
Covid-19 : l'OMS encourage la recherche sur les médecines naturelles en Afrique

Pour en savoir plus, un programme de soins a été lancé il y a quelques mois à l’hôpital Foch (Suresnes). Il a pour but de tenter d’aider ces patients, qui sont beaucoup plus nombreux qu’on ne le pense. "On estime à 5% ou 10% le nombre de patients qui ont fait un Covid modéré, c’est-à-dire qui n’ont pas été hospitalisés ou très peu de temps, et qui ont fait cette résurgence de symptômes", indique le Dr Nicolas Barizien, de l’hôpital Foch. 

Il ajoute que le nombre est important, d’autant qu’on a une idée assez vague "du nombre de personnes qui ont fait ces Covid bénins à la maison". Le médecin suit une trentaine de patients dans son programme, ce qui lui a permis de relever 4 symptômes qui reviennent le plus souvent : perte de poids, problèmes respiratoires, troubles du rythme cardiaque, états de stress forts et permanents. En cas de problème, les malades ne doivent pas hésiter à contacter leur médecin traitant. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Maladie Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants