2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : un "pass vaccin" pourrait-il être mis en circulation ?

FACT CHECKING - De plus en plus de Français se prononcent pour la création d’un passeport vaccinal mais à certaines conditions. Beaucoup évoquent une mesure anticonstitutionnelle, mais qu'en est-il vraiment ?

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : un "pass vaccin" pourrait-il être mis en circulation ? Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Venantia Petillault

Le Gaulois réfractaire est-il assagi ? Hier un sondage publié par le journal Le Parisien/ aujourd’hui en France indiquait que 60% des Français interrogés étaient pour la mise en place d’une vaccination obligatoire chez les personnes souhaitant prendre l'avion pour aller à l'étranger.

Par contre, ces même sondés sont plus partagés quant à l’instauration d’un "pass vaccin" pour se rendre à l’école ou dans les lieux de loisirs. Le gouvernement s’oppose à la mise en place d’un passeport vaccinal et quand on regarde d’un peu plus près, on se rend compte que si un tel document devait être la norme, cela sera loin d’être facile de le mettre en circulation.

Déjà le principe d’égalité, il ne serait pas possible d’instaurer un passeport vaccinal si nous n’avons pas tous accès aux vaccins. Le principe d’égalité fait partie de notre devise française et comment imaginer que, parce qu’ils sont au bout de la chaîne, les moins de 40 ans ne pourraient avoir accès à rien car il faut attendre que tous les autres soient vaccinés. Vu que la vaccination n’est pas obligatoire, il faudrait en passer par une loi et il y a grand risque d’être retoqué par le conseil constitutionnel.

Des entreprises privées veulent déjà des restrictions

Le PDG de la compagnie aérienne australienne Qantas s’est précipité à l'automne dans une démarche mi-sanitaire mi-publicitaire pour dire que ses avions n’accepteraient que des gens vaccinés. Même chose du côté de l'Association du transport aérien international (Iata), qui fédère 290 compagnies dans le monde, et qui planche déjà sur l'idée d'un "travel pass" sur smartphone pour cette année.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : la Nouvelle-Calédonie connaît ses premiers cas et se confine

Un certificat de vaccination et hop à vous les nuages et les épopées voyageuses. Mais il y a un souci, explique au Figaro Me Guy-Pierre Caron, spécialiste en droit du transport aérien. Si une entreprise tient compte de la situation de santé personnelle des
consommateurs pour refuser une vente, elle peut s'exposer à des poursuites pour discrimination. Voilà pourquoi l’association du transport aérien international préfère évoquer l’alternative test négatif anti-Covid au vaccin.

Le passeport vaccinal comme en Israël est peut-être la solution mais les commerçants seront-ils amenés à faire la police à l’entrée de leur magasin pour vérifier qui est vacciné ou pas ? Au risque de perdre des clients. Passerons-nous notre temps à demander le passeport vaccinal d’une personne que l’on trouve sympa et que l’on a envie de fréquenter ? On n'a pas fini d’en apprendre sur les rapports humains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Vaccin Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants