1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : un lien entre ménopause et Covid-19 ?

VU DANS LA PRESSE - Certains chercheurs suggèrent que la baisse des taux d'œstrogènes pourrait rendre les femmes plus âgées plus vulnérables à la Covid-19.

Une femme portant un masque à New-York aux États-Unis (illustration)
Une femme portant un masque à New-York aux États-Unis (illustration) Crédit : Angela Weiss / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Un lien possible entre ménopause et Covid-19 ? C'est possible : des chercheurs ont montré que la baisse des taux d'œstrogènes pourrait exposer les femmes âgées à un risque accru de maladie.

Alors que les hommes courent un plus grand risque de contracter une forme de Covid-19 sévère et de mourir de la maladie que les femmes, des recherches récentes ont suggéré que chez les femmes, les infections et les symptômes de longue durée pourraient être plus fréquents chez celles qui ont traversé la ménopause, rapporte The Guardian.

De telles découvertes ont soulevé la question de savoir si des hormones telles que les œstrogènes pourraient jouer un rôle protecteur - des hormones qui sont à des niveaux plus élevés chez les femmes que chez les hommes, mais diminuent à mesure que les femmes traversent la ménopause.

Les oestrogènes, une protection contre la Covid-19 ?

L'équipe de chercheurs a également constaté que les utilisatrices de la pilule contraceptive orale combinée - qui contient des œstrogènes - avaient un risque plus faible de contracter la Covid-19. Dans une autre étude, l'équipe a constaté que les femmes étaient plus à risque d'avoir un "long Covid" que les hommes : les femmes âgées de 50 à 60 ans étant plus à risque de développer des symptômes persistants.

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : le Sénat adopte la prolongation de l'urgence sanitaire jusqu'au 3 mai

Le Dr Louise Newson, spécialiste de la ménopause et fondatrice de la Menopause Charity a convenu qu'il pourrait y avoir un certain nombre de raisons pour lesquelles les femmes ménopausées semblent être les plus à risque de développer un "coronavirus long". Mais elle a déclaré qu'il existe un certain nombre d'indices suggérant que les hormones et la Covid-19 interagissent, notamment que de nombreuses femmes atteintes de la Covid-19 de longue durée ont signalé des changements dans leurs cycles menstruels après avoir attrapé le virus, leurs symptômes étant pires lorsque leurs niveaux d'hormones sont les plus bas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Femmes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants