2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : quel est le circuit d'un vaccin ?

REPORTAGE - La campagne de vaccination s'accélère en France. De la livraison à la piqûre, RTL vous fait découvrir le circuit du vaccin.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : quel est le circuit d'un vaccin ? Crédit Image : Franck Antson | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date : La page de l'émission
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson édité par Camille Guesdon

La campagne de vaccination contre le coronavirus s'accélère depuis lundi 4 janvier. Le CHU de Lille a commencé à vacciner ses agents de plus de 50 ans et les personnels médicaux de l'extérieur.

Sur les quais de livraison de la pharmacie, au cœur de l’hôpital de Lille, les cartons de vaccins arrivent discrètement en provenance de Belgique ou de Paris, dans des camions frigorifiques à -80 degrés. Les responsables du service ne sont prévenus qu’une demi-heure avant. Le personnel hospitalier reste discret et prudent autour de ces produits, stockés dans une salle spéciale dans des super congélateurs.

10 000 doses sont encore arrivées hier dans le Nord, autant qu’il y a quelques jours. Les flacons sont envoyés dans d’autres établissements ou au centre de vaccination, tout en respectant une chaine du froid très strict. Selon le professeur Pascal Odou, chef du service "quand on va faire un départ et qu'on a une commande, trois heures avant on va les sortir. On va les mettre dans le frigo qui est à côté. Ce qui part du CHU de Lille, c'est vraiment une camionnette frigorifique dans laquelle il y a des boîtes isothermes".

"200 vaccins par demi-journée"

Dès qu’ils sortent du congélateur, ces vaccins anti-covid toujours stockés à une certaine température sont à utiliser sous cinq jours, d’où l’importance de bien prévoir le nombre de personnes concernées confirme Alexandra Salembier, à la médecine du travail ou ses collègues se font piquer "dans un flacon on fait cinq vaccins. On a le nombre de personnels qui va se faire vacciner et on fait au plus juste. On va être capable d'en faire 200 par demi-journée".

À lire aussi
vaccin
Coronavirus : la vaccination ouverte aux plus de 55 ans dès lundi

Il y avait une vraie attente concernant le déroulement de la vaccination car les personnels hospitaliers, soignants ou non, de plus de 50 ans, ont été informés par les mails. Les rendez-vous s'enchainent sur la base du volontariat comme pour n'importe quel vaccin avec un entretien préalable. Malgré quelques réticences, ces agents sont plutôt soulagés. La deuxième piqûre est à faire trois semaines après. Selon Marie André, anesthésiste en réanimation, "Il faut encore aller plus loin ! Toute personne qui veut se faire vacciner devrait pouvoir le faire".

Y a-t-il suffisamment de stocks ?

Xavier Bertrand, le président de la Région, faisait allusion à des risques de pénurie.
Mais pour l’instant, il n'y a aucun souci de livraisons, d’autant que Pfizer pourrait bientôt ne plus être l'unique fournisseur. Selon Frédéric Boiron, le directeur du CHU de Lille, "les consignes générales sur la vaccination sont diffusées par le ministère, on était en visioconférence avec Olivier Véran dimanche soir".

Le CHU ne garde pas de vaccin pour la deuxième injection prévue car les commandes seront automatiquement repassées. Cette campagne de vaccination mobilise à temps plein des équipes dédiées. Des praticiens sont spontanément volontaires, alors que le nombre de malades Covid diminue doucement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Lille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants