1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : pourquoi Macron se rend en Bretagne ce mercredi

Emmanuel Macron se déplacera, ce mercredi 22 avril, en Bretagne, pour saluer le travail des agriculteurs et des distributeurs. Il visitera une exploitation agricole et un supermarché, a indiqué l'Elysée.

Emmanuel Macron, le 26 mars 2020.
Emmanuel Macron, le 26 mars 2020. Crédit : BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Pour saluer le travail des agriculteurs et des distributeurs depuis le début de la crise du coronavirus, le président Emmanuel Macron se déplacera, ce mercredi 22 avril, en Bretagne pour visiter une exploitation agricole et un supermarché, a indiqué l'Elysée.

Après le Conseil des ministres dans la matinée, le chef de l'État est attendu en milieu d'après-midi dans le nord du Finistère, à Cléder où il rencontrera les employés d'une exploitation qui cultive notamment des tomates. Cette visite "a pour objectif de saluer la mobilisation du monde agricole pour assurer l'alimentation des Français durant la crise du Covid-19", a expliqué l'Elysée. 

Emmanuel Macron se rendra ensuite à Saint-Pol-de-Léon pour y visiter un supermarché Super-U afin de "saluer l'engagement du personnel des magasins" de cette enseigne "et de l'ensemble des salariés de la filière, qui poursuivent leurs activités depuis le début de la crise, en multipliant les actions de solidarité en faveur des personnes âgées et vulnérables (livraisons à domicile) et en privilégiant les productions locales", selon l'Elysée.

Le débat de la souveraineté alimentaire relancé

Depuis le début de la crise sanitaire, l'exécutif insiste sur le fait que la France est préservée de la pénurie grâce à la richesse de sa production agricole et agroalimentaire, en "deuxième ligne" dans la "guerre" contre le coronavirus. Mais près de la moitié du poulet, des fruits et des légumes consommés en France sont importés, ce qui a relancé le débat sur la souveraineté alimentaire

À lire aussi
Un restaurant parisien fermé, le 14 mai 2020. restaurant
Covid-19 : "Nous avons très peur" de devoir fermer, confie un restaurateur parisien

Emmanuel Macron doit participer jeudi à une visioconférence avec des représentants des secteurs de la restauration commerciale et de l'hébergement touristique, également très affectés par la crise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants