1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : pourquoi les médecins sont privés de doses de vaccin
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi les médecins sont privés de doses de vaccin

Les médecins ont appris par mail dimanche 7 mars que les 350.000 prochaines doses livrées en France seront réservées aux pharmaciens.

Une dose de vaccin anti Covid-19 à Fougères le 19 janvier 2021
Une dose de vaccin anti Covid-19 à Fougères le 19 janvier 2021
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Coronavirus : pourquoi les médecins sont privés de doses de vaccin
02:04
Virginie Garin - édité par Florine Boukhelifa

Depuis le 25 février dernier, les Français peuvent se faire vacciner directement chez leur médecin traitant. Ces trois dernières semaines, 1,6 million de doses de vaccin contre le coronavirus leur ont été réservées. La moitié a déjà été livrée, l'autre le sera à partir de jeudi 11 mars. Cependant, la semaine prochaine, les nouvelles doses seront cette fois attribuées aux pharmaciens. Le gouvernement s'y est engagé : près de 350.000 doses leur seront destinées.

À minuit, dimanche 7 mars, les médecins généralistes ont appris par mail qu'ils n'auraient rien la semaine prochaine. Cette annonce a provoqué la colère chez ces professionnels de la santé, notamment chez ceux qui avaient déjà pris des rendez-vous avec leurs patients. Ces derniers vont devoir être repoussés d'une semaine, le temps que de nouvelles doses de vaccin soient disponibles. Selon la direction générale de la santé, 700.000 nouvelles doses seront alors distribuées aux médecins, aux pharmaciens, mais aussi aux sages-femmes et aux infirmiers.

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, près de six millions de personnes ont reçu au moins la première injection. Selon le ministère de la Santé, 159.000 doses ont été administrées sur la seule journée du lundi 8 mars.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/