1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : pourquoi l'analyse des eaux usées est essentielle

INVITÉ RTL - Vincent Maréchal, virologue et co-fondateur du réseau Obepine, estime que l'analyse des eaux usées est essentielle pour anticiper une tendance épidémique.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Coronavirus : pourquoi l'analyse des eaux usées est essentielle Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Florise Vaubien

Pour enrayer la pandémie de coronavirus, le gouvernement envisage désormais trois scénarios : couvre-feu partout à 18h, couvre-feu à 18h et confinement le week-end ou confinement généralisé. De fait, les contaminations sont en hausse alors que le variant britannique détecté sur le sol français préoccupe. Les dernières analyses des eaux usées rapportent un rebond épidémique à Marseille et en Île-de-France, rapporte Vincent Maréchal, virologue et co-fondateur du réseau Obepine (suivi du virus dans les eaux usées). 

"En Île-de-France, on était sur un plateau et celui-ci s'est infléchi ce qui traduit probablement  une recirculation du coronavirus plus active depuis le début du mois de janvier. On s'y attendait en raison de la période des fêtes un peu critique", détaille Vincent Maréchal, tout en rappelant que pour l'instant le taux de circulation du variant britannique "reste relativement faible"

"On retrouve donc le virus dans les eaux usées : le retour du virus dans les eaux usées peut précéder de trois semaines les autres indicateurs épidémiologiques, notamment le taux de positivité", explique le virologue. Selon lui, ces analyses permettent d'avoir une certaine avance et de signaler tôt une nouvelle tendance épidémique. 

D'après le spécialiste, "il faut se saisir des indicateurs précoces", comme l'analyse des eaux usées et le nombre d'appels au SAMU, "qui préviennent parfois jusqu'à trois semaines d'avance le niveau d'activité des services de réanimation". Ces indicateurs permettent "d'anticiper une tendance générale" avant que les systèmes hospitaliers soient "en tension".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants