1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : Pfizer, Moderna, AstraZeneca... Peut-on choisir son vaccin ?
2 min de lecture

Coronavirus : Pfizer, Moderna, AstraZeneca... Peut-on choisir son vaccin ?

FACT CHECKING - Six vaccins contre la Covid-19 ont été préachetés. Mais il s'avère peu probable que l'on puisse choisir son vaccin, pour des raisons d'organisation et de santé publique.

Des doses de vaccin (illustration).
Des doses de vaccin (illustration).
Crédit : AFP PHOTO STR / AFP
Coronavirus : Pfizer, Moderna, AstraZeneca... Peut-on choisir son vaccin ?
03:16
Coronavirus : Pfizer, Moderna, AstraZeneca... Peut-on choisir son vaccin ?
03:16
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Sanofi, mais aussi Johnson & Johnson et CureVac... Voilà des noms auxquels il va falloir s’habituer. Car, au cours de l'année 2021, la France va se doter d’un arc-en-ciel de vaccins contre la Covid-19. Six en tout ont été préachetés en mutualisant l’argent des Européens. Il faudra également l’aval des autorités de santé. Mais, s'il y en à plusieurs, cela veut-il dire qu’on peut choisir son vaccin ? 

Comme dans une énorme confiserie anti-Covid, on irait alors vers celui qui nous tente le plus. De grands débats sur les réseaux sociaux apparaissent ainsi sur les réseaux sociaux : "Je ne sais lequel choisir", peut-on lire, ou encore "impossible, personne ne choisit son vaccin". 

Pourtant, la semaine dernière sur BFMTV, Olivier Véran a apporté une réponse assez claire. Le ministre de la Santé explique : "aujourd'hui, nous avons deux vaccins validés (...) ce sont deux vaccins à ARN messager qui ont la même efficacité, il n'y a pas lieu de poser la question du choix". Pas de shopping vaccin donc, mais quelques questions restent en suspens.

Faire confiance au personnel médical

La situation pourrait-elle évoluer dans quelques mois, notamment si un vaccin se révèle plus efficace qu'un autre ? "Il y aura des indications thérapeutiques pour chaque vaccin, qui sera dispensé dans le cadre d'une prescription individuelle, laquelle tiendra compte des caractères spécifiques du patient. La question du choix du vaccin ne se posera peut-être donc pas", expliquait Élisabeth Bouvet, présidente de la Commission technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé, auditionnée en décembre par des parlementaires, comme le rapporte le journal Le Figaro.

À lire aussi

Il est, en définitive, peu probable que l'on puisse choisir son vaccin, pour des raisons d'organisation et de santé publique. Nous n'avons pas tous le recul et la connaissance scientifique nécessaire pour comparer deux vaccins, surtout quand une nouvelle forme comme l'ARN entre en jeu. Mieux vaut donc faire confiance au personnel médical.

Pour les vaccins hors Covid, la question du choix du sérum se pose rarement. Pourtant, la direction générale de la Santé (DGS) confirme qu'il existe par exemple quatre vaccins différents contre la grippe, en fonction de la spécificité de la personne, de l'âge, pour les femmes enceintes ou les personnes atteintes de maladies chroniques. Même chose chez les onze vaccins obligatoires pour les jeunes enfants depuis 2018. 

À écouter

Saison 2 - 13. L'histoire aussi longue que mouvementée de la vaccination
11:36
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/