1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les tests seront payants à partir du 7 juillet pour les touristes étrangers
1 min de lecture

Coronavirus : les tests seront payants à partir du 7 juillet pour les touristes étrangers

Pour une question de "réciprocité" avec les autres pays, Gabriel Attal vient d'annoncer que les tests de détection du Covid-19 seront payants pour les touristes étrangers à partir du 7 juillet.

 Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal prend la parole lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet à Paris le 2 juin 2021. (Illustration)
Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal prend la parole lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet à Paris le 2 juin 2021. (Illustration)
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Camille Guesdon & AFP

Les tests de détection du Covid-19 seront payants à partir du 7 juillet prochain pour les touristes étrangers arrivant en France. C'est ce qu'a affirmé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, aux Echos dans une interview mise en ligne mercredi 30 juin, dans la soirée et relayée par l'AFP.

Gabriel Attal a notamment expliqué que les tests seront facturés "à hauteur de 49 euros pour les PCR et 29 euros pour les antigéniques". Selon lui, "c'est une question de réciprocité, sachant que ces tests sont payants dans la plupart des pays pour les Français qui voyagent". Il a rappelé que les touristes "sont évidemment soumis au passe sanitaire".

Concernant les Français, le porte-parole du gouvernement a expliqué lors de son entretien, que la question du déremboursement des tests PCR dits "de confort, va évidement se poser pour la rentrée".

Il est également revenu sur la question de la vaccination des soignants qui pourrait devenir obligatoire : "Nous avons fait jusqu'à maintenant le choix de la conviction plutôt que de la coercition, mais cela pourrait évoluer". Gabriel Attal a ajouté qu'on "ne peut accepter aucune prise de risque pour les résidents des Ehpad liée à des soignants non vaccinés". Concernant ce sujet épineux, Jean Castex a annoncé ce mercredi 30 juin, qu'il lancerait prochainement une consultation avec les associations d'élus locaux et les présidents de groupes parlementaires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/