1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les tests PCR réalisés à l'étranger seront-ils remboursés ?
2 min de lecture

Coronavirus : les tests PCR réalisés à l'étranger seront-ils remboursés ?

Les tests PCR des touristes français à l'étranger ne seront pas remboursés par l'Assurance maladie, sauf s'il s'agit de tests à "caractère administratif ou médical".

Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

C'est un coût qui sera à prendre en compte pour votre budget vacances cet été : le prix du test PCR à l'étranger. En effet, si le dépistage est gratuit en France, ce n'est pas le cas de tous les pays européens. Le gouvernement a annoncé que les tests réalisés à l'étranger par les Français souhaitant rentrer dans l'hexagone, ne seront pas pris en charge par l'Assurance Maladie. 

En effet, si les vacances s'annoncent être comme une bouffée d'oxygène, certaines démarches sont à prendre en compte en raison de l'épidémie. Pour les Français qui ne sont pas vaccinés, il faudra réaliser un test PCR avant de quitter l'hexagone. Celui-ci sera gratuit. Mais il faudra aussi en réaliser un second pour revenir en France, et ce dernier, réalisé à l'étranger, peut revenir cher.

En effet, très peu de pays offrent des tests PCR aux touristes. Seuls le Danemark, la Norvège, le Monténégro et la région de la Bavière en Allemagne ont fait le même choix que la France. Pour les autres pays européens, les prix varient entre 40 et 190 euros et peuvent atteindre jusqu'à 400 euros dans des pays extérieurs à l'UE, comme au Japon par exemple, rappelle Le Parisien. 

Seuls les tests "à caractère administratif ou médical" seront remboursés

Interrogé par nos confrères, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué "que ne seront pas pris en charge par l’Assurance maladie les tests PCR antigéniques réalisés par les Français souhaitant revenir en France". C'est-à-dire que les tests réalisés par les touristes français en vacances, ne seront pas remboursés.

À lire aussi

Toutefois, les tests "à caractère administratif (obligatoires pour entrer sur le territoire de certains États), et les tests à caractère médical (présence de symptômes) sont pris en charge par l'Assurance maladie française lorsqu'on doit réaliser un test immédiatement nécessaire", précise l'Assurance maladie sur son site. 

Cela ne concerne que les tests réalisés dans un État membre de l'UE/EEE ou en Suisse. L'assuré devra alors présenter sa carte européenne d'Assurance maladie (CEAM), au moment du test. S'il s'agit d'un test à "caractère administratif ou médical", alors l'Assurance maladie le prendra en charge à 100% sur la base d'un forfait de 35 euros, est-il encore précisé.

Concernant les voyages hors UE/EEE ou en Suisse, "seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge à hauteur de 27% du montant de la dépense dans la limite maximale d'un montant de 35 euros", précise l'Assurance maladie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/