1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les masques faits maison bannis des écoles dès lundi
1 min de lecture

Coronavirus : les masques faits maison bannis des écoles dès lundi

Le nouveau protocole sanitaire de l'Éducation nationale impose désormais aux écoliers, collégiens et lycéens de porter des masques de catégorie 1.

Une salle de classe à Perpignan durant la pandémie de Covid-19.
Une salle de classe à Perpignan durant la pandémie de Covid-19.
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE MILHET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Obligée de s'adapter aux nouveaux variants du coronavirus, l'Éducation nationale a fait évoluer son protocole sanitaire. Ainsi, à compter du lundi 8 février 2021, écoliers, collégiens et lycéens auront l'obligation de porter des masques de catégorie 1 au sein des établissements scolaires. Ce type de masque sont en effet jugés plus efficace face aux variants britanniques et sud-africains.

Dans les écoles élémentaires, les collèges et les lycées, "le port du masque grand public de catégorie 1 ou chirurgical est obligatoire dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs. Il n'est pas obligatoire lorsqu'il est incompatible avec l'activité : prise de repas, nuit en internat, pratiques sportives, etc", précise ainsi le site Service public

Ces masques chirurgicaux ou en textile sont identifiables par leur logo, qui indique le nombre de lavages autorisés et renseigne sur le taux de filtration. En d'autres termes, les masques en tissu faits maison, qui ne filtrent que 70% des aérosols, sont bannis des cours de récréation.

Le 21 janvier, Olivier Véran avait exhorté les Français à ne plus utiliser de masques artisanaux, jugés insuffisamment filtrants. "Le HCSP (Haut conseil de la santé publique, ndlr) recommande aux Français, et c'est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu'on a fabriqué chez soi", avait alors déclaré le ministre de la Santé.

À lire aussi

Une question taraude toutefois le personnel éducatif et pédagogique : quelle attitude adopter face aux élèves dont le masque n'est pas conforme ? "On les renvoie chez eux ?" s'interroge Bruno Bobkiewciz, secrétaire national du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction). Le site Service public précise : "Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants. Le ministère dote chaque école, collège et lycée en masques grand public de catégorie 1 afin qu'ils puissent être fournis aux élèves qui n'en disposeraient pas". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/