1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : porter deux masques l'un sur l'autre est-il plus efficace ?

Coronavirus : porter deux masques l'un sur l'autre est-il plus efficace ?

Aux États-Unis la pratique du "double masque" se répand : de plus en plus de personnalités politiques s'illustrent arborant deux masques l'un sur l'autre. En France, l'Afnor déconseille cette pratique.

Jill Biden, Première Dame des États-Unis porte deux masques lors d'une visite dans un hôpital de Washington le 22 janvier 2021.
Jill Biden, Première Dame des États-Unis porte deux masques lors d'une visite dans un hôpital de Washington le 22 janvier 2021.
Crédit : Jacquelyn Martin / POOL / AFP
Marie Zafimehy
Journaliste

Aux États-Unis, Jill Biden et Kamala Harris en sont adeptes : le "double-masque". Cette pratique consiste à superposer deux masques - en général un chirurgical couvert d'un autre en tissu - plutôt que de n'en porter qu'un seul. Une tendance qui se répand Outre-Atlantique et interroge de plus en plus en France : porter deux masques est-il réellement plus efficace pour lutter contre le coronavirus ?

Plusieurs experts américains incitent leurs concitoyens à user de cette pratique comme l'explique Le Huffington Post. Parmi ceux-ci Anthony Fauci, le médecin conseiller en chef de Joe Biden. "C'est une couverture physique pour empêcher les gouttelettes et le virus d'entrer, a-t-il explique le 25 janvier dernier. Donc si vous avez une couverture physique avec une seule couche, si vous mettez une seconde couche, c'est juste du bon sens de dire que c'est plus efficace". 

Une recommandation faite dès le mois de novembre par la revue scientifique Cell, comme le rapporte Aufeminin.com. Dans leur article, deux chercheuses expliquent les bienfaits de porter un masque en tissu par-dessus un masque chirurgical : cela permet selon elles "d'ajouter une couche de filtration et d'améliorer l'ajustement" de la protection.

En France, une pratique déconseillée

En France, l'Afnor (association française de normalisation) reconnaît que "porter deux masques couche sur couche peut améliorer la filtration, si les étoffes sont différentes". Concrètement, si deux masques sont superposés, l'un étant chirurgical et l'autre en tissu, les particules, et donc le potentiel virus, sont davantage freinés. Cela fonctionne comme une passoire : si vous faites couler de l'eau dans deux passoires avec des tailles de trous différentes, placées l'une au-dessus de l'autre, l'eau va s'écouler moins vite. Il en est de même pour les gouttelettes à travers un masque, et donc pour le virus qui peut s'y trouver.

À lire aussi

Pour autant, contactée par RTL.fr, l'Afnor ne recommande absolument pas la technique du "double masque". "C'est une pratique à déconseiller", résume l'organisation chargée de certifier les normes des équipements de protection. Pour cela, elle donne deux explications. D'une part, "les masques ne sont pas fait pour être superposés" et respirer peut être d'autant plus compliqué que le nez et la bouche sont doublement couverts. 

D'autre part,  "porter deux masques double la contrainte d'ajustement". Comprendre : porter un seul masque sans le toucher et en respectant toutes les précautions - lavage, durée et modalités d'utilisation - est déjà difficile, alors en porter deux l'est encore davantage. In fine, cette pratique risque même d'être contre-productive selon l'Afnor car, en favorisant les mauvais usages, "on augmente le risque de contamination".

Il faut s'en tenir aux conseils d'aujourd'hui

L'Afnor

L'Afnor insiste auprès de RTL.fr : "Il faut s'en tenir aux conseils d'aujourd'hui". C'est-à-dire porter un masque quatre heures maximum puis le laver s'il s'agit d'un masque de catégorie 1 en tissu ou le jeter s'il s'agit d'un masque à usage unique. Et surtout : le changer immédiatement s'il est mouillé. Des consignes "très contraignantes" reconnaît l'organisme, mais qu'il est nécessaire d'appliquer pour lutter efficacement contre le coronavirus.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/