1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le taux d'incidence en France repasse en-dessous de 250

Ce chiffre, qui mesure le nombre de personnes contaminées en une semaine pour 100.000 habitants, n'était pas descendu aussi bas depuis la mi-octobre.

Un service de réanimation dans un hôpital, pendant l'épidémie de coronavirus (illustration)
Un service de réanimation dans un hôpital, pendant l'épidémie de coronavirus (illustration) Crédit : Remko DE WAAL / ANP / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Près de trois semaines après le début du deuxième confinement, entamé le 30 octobre, des indicateurs encourageants commencent à apparaître. Parmi eux : une baisse du taux d'incidence, qui passe, pour la première fois depuis le mois d'octobre, en-dessous de 250. 

Entre le 9 et le 15 novembre, en France, un peu plus de 248 personnes pour 100.000 habitants ont été testés positifs au nouveau coronavirus. À son pic, lors de la semaine du 26 octobre au 1er novembre, ce chiffre frôlait la barre des 500

Le taux d'incidence était particulièrement scruté à un niveau local avant l'application de mesures sanitaires à l'ensemble du pays. Au-delà de 250, une région passait en "alerte maximale", une classification qui entraînait avec elle un certain nombre de contraintes dont les couvre-feux. 

La France a malgré tout franchi le seuil de 2 millions de contaminations confirmées le mardi 17 novembre. Un peu plus de 46.000 décès sont par ailleurs à déplorer depuis le début de l'épidémie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants