1 min de lecture Maladie

Coronavirus : la prière du vendredi à la Grande Mosquée de Paris annulée

La prière du vendredi ne sera plus célébrée à la Grande Mosquée de Paris et "ce jusqu'à nouvel ordre", en raison de l'épidémie de coronavirus.

Des fidèles musulmans devant la Grande Mosquée de Paris
Des fidèles musulmans devant la Grande Mosquée de Paris Crédit : AFP / Archives, Miguel Medina
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

La prière du vendredi ne sera plus célébrée à la Grande Mosquée de Paris (GMP) et "ce jusqu'à nouvel ordre". D'autres grandes mosquées pourront également être concernées. En cause : l'épidémie de coronavirus


"Conformément aux décisions du ministère des Solidarités et de la Santé, et suivant les avis religieux prodigués par nos imams, la grande prière du vendredi (salat aljumu'a) ne sera pas célébrée à la Grande Mosquée, et ce jusqu'à nouvel ordre", a indiqué la Grande Mosquée de Paris dans un communiqué publié lundi 9 mars. 

"Il est essentiel que les fidèles musulmans participent activement, dans leur comportement, à ralentir la propagation de l'épidémie", ajoute le recteur, Chems-eddine Hafiz. Il précise que la Grande Mosquée de Paris "continue à accueillir les fidèles pour les cinq prières quotidiennes" mais conseille vivement de "les accomplir en privé".

D'autres mosquées concernées

De son côté le Conseil français du culte musulman (CFCM) appelle, dans un autre communiqué, "les mosquées accueillant habituellement plus de 1.000 fidèles" à annuler la prière du vendredi 13 mars "à défaut de pouvoir maîtriser leurs effectifs". "En cas de doute, les mosquées susceptibles d'êtres concernées peuvent se rapprocher des services préfectoraux compétents pour concertation et prise de la décision qui s'impose", détaille le communiqué, qui précise que "les fidèles concernés remplaceront cette prière par une prière individuelle de Dohr" en cas d'annulation.

À lire aussi
vidéo
Mosquée de Strasbourg : "Quelle honte", lance Bayou après les critiques de Schiappa


Cela pourrait concerner, en Ile-de-France, "sans doute la grande mosquée d'Ivry et les deux mosquées d'Argenteuil", a affirmé le président du CFCM. Selon lui, chacun des lieux de culte susceptible d'être concerné va se réunir et prendre sa décision d'ici vendredi 13 mars. "L'annulation est la décision la plus simple", a-t-il préconisé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Virus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants