2 min de lecture Vaccin

Coronavirus : l'UE annonce des livraisons de vaccins supplémentaires

AstraZeneca "va fournir 9 millions de doses supplémentaires par rapport à ce qui était offert la semaine dernière, soit 40 millions au total", a annoncé la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Une dose de vaccin anti Covid-19 à Fougères le 19 janvier 2021
Une dose de vaccin anti Covid-19 à Fougères le 19 janvier 2021 Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Vivement critiquée pour la lenteur des vaccinations, l'Union européenne a annoncé ce dimanche qu'elle recevrait 30% de doses en plus d'AstraZeneca au premier trimestre. Toutefois, l'UE a d'ores et déjà averti que les mois de février et mars resteraient "difficiles". 

Au total, le laboratoire anglo-suédois "va fournir 9 millions de doses supplémentaires par rapport à ce qui était offert la semaine dernière, soit 40 millions au total", a écrit la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, sur Twitter.

Elle a précisé sur la chaîne de télévision allemande ZDF que cet accord avait été conclu suite à un entretien survenu plus tôt dans la journée avec le PDG du groupe pharmaceutique, Pascal Soriot, ainsi qu'avec les responsables d'autres groupes avec lesquels l'Union européenne a conclu des contrats de livraison de vaccins.

Les mois de février et mars resteront "une phase difficile"

Le laboratoire, qui subit depuis plusieurs jours les foudres des dirigeants européens en raison de nombreux retards de production a en outre assuré que les livraisons commenceront "une semaine plus tôt que prévu" et que l'entreprise "étendra également sa capacité de fabrication en Europe", a ajouté Ursula von der Leyen.

À lire aussi
application
Vaccination : 30 millions de recherches en 48h sur "Vite ma dose" la semaine dernière

Selon une source européenne, les livraisons de doses devraient ainsi débuter "à priori, la deuxième semaine de février". Néanmoins, les mois de février et mars resteront "une phase difficile" concernant l'approvisionnement en vaccins, a concédé la présidente de la Commission. Cette dernière a également admis que l'UE affichait actuellement un bilan de vaccination inférieur à celui de la Grande-Bretagne notamment.

Malgré tout, Ursula von der Leyen se veut positive sur l'avenir et souligne que le vaccin Johnson & Johnson sera mis sur le marché au deuxième trimestre "et les fabricants auront résolu leur difficultés de départ, ce qui fait que nous pourrons attendre davantage de vaccins", a-t-elle assuré.

Malgré les couacs actuels, von der Leyen a maintenu sur ZDF l'objectif de l'Union européenne de vacciner 70% des adultes d'ici "la fin de l'été". En outre, l'UE s'était également donné comme objectif de vacciner 80% des professionnels de santé et des plus de 80 ans d'ici le mois de mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Coronavirus Union européenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants