1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : l'immunité pourrait durer plusieurs années chez les personnes déjà infectées
2 min de lecture

Coronavirus : l'immunité pourrait durer plusieurs années chez les personnes déjà infectées

VU DANS LA PRESSE - Plusieurs études prouvent la durabilité de l'immunité chez les personnes déjà infectées, notamment si elle est renforcée par une injection de vaccin.

Vaccination anti-Covid : les mineurs plus obligés d'être accompagnés par un adulte (illustration).
Vaccination anti-Covid : les mineurs plus obligés d'être accompagnés par un adulte (illustration).
Crédit : OLIVER BERG / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Sarah Belien

L'immunité des personnes ayant déjà attrapé le Covid pourrait durer plusieurs années. C'est ce que démontrent plusieurs études scientifiques publiées en mai sur la réponse immunitaire face à une infection à la Covid-19. Le vaccin renforcerait cette immunité sur la durée mais également contre les nouveaux variants.

Nous savions déjà selon plusieurs études que les anticorps créés à la suite d'une infection à la Covid-19 pouvaient rester plusieurs mois dans le corps. Mais selon de récentes études relayées par le journal Le Monde, les protéines chargées de neutraliser le virus dans l'organisme sont détectables chez certaines personnes jusqu'à 13 mois après l'infection. C'est en tout cas ce que démontre l'étude menée par l'institut de virologie de Strasbourg sur les personnels du CHU de la même ville publiée le 15 mai dernier. Les résultats montrent que les anticorps baissent plusieurs mois après l'infection pour se stabiliser à un niveau plus bas, rapporte le quotidien national.

Samira Fafi-Kremer, directrice de l'équipe ayant mené cette étude, précise : "On savait que les taux d’anticorps ne restent jamais très hauts dans le sang, mais comme c’est un virus respiratoire et qu’on ne suit pas en général leur sérologie dans le temps, personne n’osait trop s’avancer sur le sujet. Là, on observe finalement que les anticorps restent stables de manière persistante et c’est une très bonne nouvelle", a-t-elle fait savoir.

Le vaccin renforce l'immunité contre les variants

, l’équipe américaine d’Ali H. Ellebedy, également mise en avant dans Le Monde, montre que toutes les personnes n'ont pas la même réponse immunitaire. "Même si vous êtes infecté, cela ne signifie pas que vous avez une super réponse immunitaire", déclarait Ali H. Ellebedy dans le New York Times. Ce qui permet au scientifique d'affirmer que le vaccin reste la meilleure façon de prolonger et renforcer l'immunité face à la Covid.

À lire aussi

Une autre étude le confirme. C'est celle de Michel Nussenzweig, qui a étudié le taux d'anticorps chez 63 personnes atteintes du Covid-19 à différents moments de leur convalescence, précise Le Monde. Il montre ainsi que la vaccination permet d'augmenter les composantes de la réponse immunitaire. "Les personnes convalescentes qui reçoivent les vaccins à ARN messager disponibles produiront des anticorps et des cellules B mémoires qui devraient protéger contre les variants", précise même cette étude. Chez ces personnes, il a été observé que l'injection de vaccin a augmenté la capacité de neutralisation du corps d’environ cinquante fois, met en avant notre consœur du Monde ayant décrypté l'étude.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/