1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Les infos de 8h - Coronavirus : les vaccins AstraZeneca ne trouvent pas preneur

Les infos de 8h - Coronavirus : les vaccins AstraZeneca ne trouvent pas preneur

Chaque jour, à peine 2.000 personnes reçoivent une première dose d'AstraZeneca en France, contre 100.000 par jour, il y a trois mois.

Flacon de vaccin AstraZeneca (illustration).
Flacon de vaccin AstraZeneca (illustration).
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Les infos de 8h - Vaccin : les doses d'AstraZeneca ne trouvent pas preneur
12:10
Les infos de 8h - Vaccin : les doses d'AstraZeneca ne trouvent pas preneur
12:10
Générique 5
Agathe Landais
Journaliste

AstraZeneca est à la peine. Les craintes autour du vaccin suédo-britannique auront conduit à un immense fiasco. Des millions de doses ne trouvent toujours pas preneurs alors que les dates de péremption se rapprochent.

Les injections avec AstraZeneca sont quasiment a l’arrêt. Les pharmacies et les généralistes n’en commandent pratiquement plus, hormis pour les 2e injections de leurs patients ayant reçu leur première dose, il y a longtemps. Puisqu'on le rappelle, il y a 12 semaines de délais entre les deux piqures pour ce vaccin.

Aujourd'hui les chiffres parlent d'eux-mêmes : chaque jour, à peine 2.000 personnes reçoivent une première dose AstraZeneca en France, contre 100.000 par jour, il y a 3 mois.
Alors forcément, les stocks ne s'écoulent pas, plus de 3 millions de doses sont inutilisées. 

Pour tenter à tout prix de les écouler ces doses, avant leur date de péremption, le ministère de la Santé envisage d'ouvrir des créneaux sans rendez vous dans les centres de vaccination. Autre option, envoyer ces vaccins aux pays qui en manquent, via le dispositif Covax. La France a déjà cédé 800.000 doses AstraZeneca à des pays africains.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Féminicides - Le rapport sur la mort d'une mère de famille à Mérignac, brulée vive par son ancien compagnon, a été rendu à Matignon. Il révèle d'importants dysfonctionnements, le gouvernement devrait annoncer de nouvelles mesures pour protéger les victimes.

Dieselgate - Après Volkswagen et Renault, Peugeot vient d'être mis en examen, accusé à son tour d'avoir truqué des moteurs diesel pour les faire apparaître moins polluants. Citroën et Fiat pourraient suivre dès cet été.

Roland-Garros - Le public du tournoi, qui assistait pour la première fois à un match en nocturne, n'a pas caché son mécontentement après avoir été contraint de quitter les tribunes en plein quart de finale. Couvre-feu oblige, l'organisation a fait évacuer les gradins, le match s'est terminé à huis-clos.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/