1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : l'immunité peut-elle durer plusieurs années ?
1 min de lecture

Coronavirus : l'immunité peut-elle durer plusieurs années ?

VU DANS LA PRESSE - Des chercheurs ont trouvé des cellules qui servent de "mémoire" au système immunitaire. Reste à savoir si leur production d'anticorps sera suffisante, et pour combien de temps.

Le coronavirus (illustration)
Le coronavirus (illustration)
Crédit : HANDOUT / US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION / AFP
Coline Daclin
Journaliste

Une fois qu'on a eu la Covid-19, combien de temps est-on protégé contre le virus ? C'est la question sur laquelle de nombreux chercheurs se cassent la tête depuis le début de la pandémie. En effet, quelques rares cas de réinfection au coronavirus ont mis en doute la possibilité que l'immunité dure, et pour tous. C'est aussi cette même immunité qui fait que les vaccins nous protègent, et la déterminer permettrait de savoir si une troisième dose de vaccin, voire un rappel régulier, pourrait être nécessaire. 

Le 24 mai dernier, une étude publiée par des chercheurs américains dans la revue Nature a apporté ce qui semble être une bonne nouvelle à ce sujet. Ils ont observé, comme d'autres chercheurs avant eux, que le taux d'anticorps contre le coronavirus déclinait rapidement après l'infection. Mais ils ont aussi montré que d'autres cellules, appelées "plasmocytes à longue durée de vie" et situées dans la moelle osseuse des patients, avaient été produites au moment de l'infection. Ces cellules servent de "mémoire" du système immunitaire, et peuvent produire des anticorps à long terme. 

La revue Nature développe les conséquences de ces résultats dans un article au titre optimiste : "Vous avez eu la Covid ? Vous produirez probablement des anticorps pour la vie". Autre bonne nouvelle, les vaccins devraient avoir le même effet positif.

Reste à savoir toutefois si cette production d'anticorps sera suffisante pour combattre le coronavirus, et pour combien de temps. Par ailleurs, les variants pourraient changer la donne, en contournant les anticorps développés contre la souche originelle de la Covid-19. Dans ce cas, l'injection de nouvelles doses de vaccin pourrait être nécessaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/