1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : faut-il faire un test sérologique avant de se faire vacciner ?
1 min de lecture

Coronavirus : faut-il faire un test sérologique avant de se faire vacciner ?

La Haute autorité de santé a donné un avis favorable, ce lundi, pour la vaccination de tous les enfants entre 5 et 11 ans. Parmi les modalités, elle recommande de réaliser, en amont, un test sérologique dit "TROD". Mais doit-il être systématique pour toute injection ?

Un test sérologique pour détecter la présence d'anticorps
Un test sérologique pour détecter la présence d'anticorps
Crédit : Cris BOURONCLE / AFP
Théo Putavy

La Haute autorité de santé (HAS) s'est prononcée, ce lundi 20 décembre, en faveur de la vaccination contre le Covid-19 de l'ensemble des 5-11 ans. Toute la classe d'âge va donc pouvoir se faire vacciner dans les prochains jours, alors que les enfants présentant une comorbidité ou vivant dans l'entourage d'une personne immunodéprimée sont éligibles depuis le 15 décembre à la vaccination. 

Dans son communiqué, la HAS donne des modalités de vaccination. Parmi elles, la réalisation d'un test rapide d'orientation diagnostique (TROD) sérologique. Ces tests permettent de savoir si l'enfant a déjà été infecté par la Covid-19. Si le test s'avère être positif, l'enfant ne recevra qu'une dose de vaccin. 

Contactée par RTL.fr, la HAS indique que cette recommandation s'applique à tous les Français mais uniquement avant une première injection de vaccin. L'autorité explique que les tests sérologiques n'ont "pas d'intérêt avant une dose de rappel" puisqu'il n'existe pas de "corrélat" entre la présence d'anticorps et la durée de protection. Aucun "seuil chiffré" n'a encore été établi scientifiquement pour considérer qu'un patient est immunisé contre le coronavirus. 

Des TROD dans l'ensemble des centres de vaccination

Les tests sérologiques avaient été fortement recommandés au printemps dernier "dans une logique d'économie de doses" et pour recueillir "des données épidémiologiques". À noter que les TROD sérologiques utilisés dans le cadre d'une primo-injection sont pris en charge par l'Assurance maladie, indique le ministère de la Santé

À écouter aussi

La Direction générale de la santé (DGS) a d'ailleurs précisé, à RTL.fr, que "l’ensemble des centres de vaccination sont désormais dotés de TROD sérologiques afin de proposer à chaque patient venant réaliser sa première dose de vérifier son statut sérologique". Comme leur réalisation n'est pas obligatoire, "les parents peuvent s’y opposer en remplissant l’autorisation parentale", a ajouté la DGS. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/