2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : peut-on transmettre le virus du COVID-19 en parlant ?

ÉCLAIRAGE - Certaines études scientifiques estiment que le COVID-19 peut se transmettre quand les gens parlent et respirent. La transmission par voie aérienne fournirait une explication longtemps recherchée à la haute contagiosité du virus.

Peut-on attraper deux fois le coronavirus ? "C'est le grand mystère", répond Michel Cymes. (Illustration)
Peut-on attraper deux fois le coronavirus ? "C'est le grand mystère", répond Michel Cymes. (Illustration) Crédit : Juraj Varga
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Depuis quelques jours, une volte-face se prépare. Les scientifiques du gouvernement américain estiment que le nouveau coronavirus est sans doute transmis par les gens lorsqu'ils parlent et respirent, une détermination qui mène à une conclusion logique : le port de masques ou de foulards peut aider à freiner les contagions.

L'administration de Donald Trump s'apprête à changer ses consignes officielles pour inciter, mais sans doute pas obliger, la population à se couvrir le visage en public, avec des masques artisanaux, des foulards ou des bandanas, afin de réserver les masques médicaux aux soignants, pénurie oblige.

À New York, le maire a déjà demandé aux habitants de se couvrir le visage hors de chez eux, et dès vendredi 3 avril, un peu moins de la moitié des piétons appliquaient la consigne à Manhattan. 

Vu d'Asie, où les masques chirurgicaux sont omniprésents, le retard des pays occidentaux est une aberration. Mais les autorités sanitaires aux États-Unis ou en France, ainsi que l'Organisation mondiale de la santé, arguaient jusqu'à présent que le masque n'était pas nécessaire pour les personnes saines, sauf si elles étaient au contact de malades. En France, l'Académie de médecine a recommandé vendredi 3 avril le port obligatoire du masque, comme une "addition logique aux mesures barrières".

Une transmission du virus par l'air expiré

À lire aussi
Des personnes portant le masque devant le musée du Louvre à Paris (illustration). Coronavirus France
Masque obligatoire à Paris : quelles sont les règles à suivre ?

La transmission par voie aérienne fournirait une explication longtemps recherchée à la haute contagiosité apparente du virus responsable de la pandémie de Covid-19, puisqu'il apparaît que les personnes infectées mais sans symptômes, qui représentent peut-être le quart de tous les gens infectés, sont responsables d'une grande partie des contagions, à leur insu.

Les Académies américaines des sciences ont cité dans une lettre à destination de la Maison-Blanche mercredi 1er avril quatre études faisant pencher la balance en faveur d'une transmission du virus via l'air expiré par les gens (les "aérosols" dans le jargon scientifique), et non plus seulement par les gouttelettes et postillons projetés lors d'un éternuement directement sur le visage d'autres personnes ou sur des surfaces (où le virus peut survivre des heures voire des jours, selon le type de surface).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants