1 min de lecture Santé

Coronavirus en France : le CNRS explore la piste d'un spray nasal

VU DANS LA PRESSE - Le CNRS vient de créer une molécule capable d'empêcher le coronavirus d'infecter les voies pulmonaires. Si les tests s'avèrent concluants, elle pourrait prendre la forme d'un spray ou de pastilles.

La molécule mise au point par les scientifiques imiterait un récepteur cellulaire qui inciterait le SARS-CoV-2 à s'y fixer, empêchant ainsi une infection des voies pulmonaires.
La molécule mise au point par les scientifiques imiterait un récepteur cellulaire qui inciterait le SARS-CoV-2 à s'y fixer, empêchant ainsi une infection des voies pulmonaires. Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
benoit
Benoît Collet et AFP

Des chercheurs du CNRS viennent de mettre au point une molécule capable d'empêcher le SARS-CoV-2 de se fixer aux cellules pulmonaires. Ce remède pourrait prendre la forme d'un spray nasal ou de pastilles à sucer. À défaut d'éliminer le virus comme le ferait un vaccin, ce médicament permettrait de tromper la Covid-19.

La molécule mise au point par les scientifiques imiterait un récepteur cellulaire qui inciterait le SARS-CoV-2 à s'y fixer, empêchant ainsi une infection des voies pulmonaires. Les recherches n'en sont qu'au stade préliminaire mais les résultats semblent prometteurs, résume BFM TV sur son site web.

"Cela vaut le coup que ce soit testé en grande quantité de façon à ce que l'on sache si ça peut permettre de freiner la diffusion du virus et sa transmission", a confié Bruno Lina, virologue et membre du conseil scientifique Covid-19, à la chaîne d'information en continu.

Si cette piste se concrétisait, il pourrait suffire désormais de se pulvériser la molécule deux fois par jour dans le nez pour être protégé du virus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Recherche Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants