1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en France : 588 décès de plus en 24 heures, la barre des 6.500 morts franchie

Au total, 5.091 personnes sont décédées du Covid-19 à l'hôpital et, selon des chiffres encore partiels, 1.416 dans les Ehpad.

Un patient atteint du Covid-19, est évacué par une équipe médicale (illustration)
Un patient atteint du Covid-19, est évacué par une équipe médicale (illustration) Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
AFP et Youen Tanguy

Le bilan s'alourdit de jour en jour. Dans son point quotidien, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a annoncé que 5.091 personnes étaient décédées du Coronavirus à l'hôpital depuis le début de la crise, soit 588 de plus en 24 heures. Il ajoute que 83% de ces décès ont lieu chez des personnes de plus de 70 ans.

Il a également donné le bilan partiel du nombre de morts dans les Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) : 1.416 personnes décédées. "De plus en plus d'établissements font des remontées systématiques ce qui explique ce nombre important, a dit Jérôme Salomon. Ça n'est pas une augmentation dans la journée, c'est juste une augmentation des remontées d'information"

En tout, ce sont 6.507 personnes qui sont décédées du Coronavirus depuis le 1er mars dernier, selon les données remontées.

Concernant les capacités de réanimation  Jérôme Salomon observe "un besoin toujours croissant de lits dans un contexte qui reste extrêmement critique". Il a ajouté qu'il y avait eu entre le 18 mars et le 5 avril dernier, 506 transferts de patients en réanimation.

Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes
Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes Crédit : BFMTV
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Hôpitaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants