1 min de lecture Bretagne

Coronavirus : dépistage massif après six cas testés positifs dans un abattoir breton

Un prestataire externe pour une entreprise agroalimentaire bretonne a été testé positif à la Covid-19. Cinq autres cas ont été mis en évidence. Une campagne de dépistage massif des salariés est en cours ce vendredi 15 mai.

Ilustration d'un test de dépistage du Covid-19
Ilustration d'un test de dépistage du Covid-19 Crédit : LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Six employés travaillant dans un abattoir situé dans les Côtes-d'Armor ont été testés positifs à la Covid-19. Une campagne de dépistage massif est en cours, a annoncé ce vendredi 15 mai l'Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne dans un communiqué.

"Un signalement a été transmis le 13 mai à l'ARS par le Centre hospitalier de Saint-Brieuc, relatif à un patient diagnostiqué Covid-19. Ce dernier est employé en tant que prestataire externe pour une entreprise agroalimentaire", indique l'ARS. "Les premières enquêtes sanitaires dans l'entreprise menées sans délai par l'ARS et Santé Publique France ont permis de mettre en évidence cinq autres cas confirmés depuis le 9 mai", poursuit-elle.

De source proche du dossier, il s'agit de l'un des sites de production du groupe Kermené, filiale des centres distributeurs E.Leclerc, situé dans la commune du Mené. Les employés testés positifs au Covid-19, qu'ils soient externes ou internes à l'entreprise, ont exercé leurs activités professionnelles dans une zone circonscrite de l'entreprise regroupant environ 220 personnes, précise l'ARS.

Une campagne de dépistage massif des salariés est en cours ce vendredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Épidémie Risque sanitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants