2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : "Chaque Français doit prendre sa part dans la lutte", appelle un médecin

INVITÉ RTL - Le Pr Yves Buisson, de l'Académie de Médecine, appelle les Français à porter des masques dès maintenant, quitte à les fabriquer eux-mêmes.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Coronavirus : "Chaque Français doit prendre sa part dans la lutte", appelle un médecin Crédit Image : ABDULMONAM EASSA / AFP | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Ryad Ouslimani

L’Académie de médecine a lancé un appel, mercredi 22 avril, afin que toute la population porte des protections sur le visage dans les rues. Elle demande à ce que la mesure soit prise avant le 11 mai, date du déconfinement progressif en France. "On oublie que le virus continue de circuler dans la population", rappelle sur RTL le Pr Yves Buisson, épidémiologiste et président du groupe Covid-19 de l'Académie nationale de médecine.

En effet, si le gouvernement pourrait obliger la population à porter des masques à partir du 11 mai, le médecin appuie qu’il faut d’ores et déjà le faire. "Nous ne sommes pas sortis de l’épidémie", explique le Pr Buisson. Et pour ce faire, l’Académie de médecine appelle la population à se responsabiliser.

"Les masques pour les soignants, il faut les réserver", convient le médecin, mais pour le reste de la population, il faut "des masques altruistes. Un masque qui protège les autres". Pas besoin alors de se rendre dans une pharmacie. Il suffit d’un "bout de tissus à découper, trois épaisseurs" et "vous suivez le tutoriel de l’Afnor".
 
"Chaque Français doit prendre sa part dans la lutte contre le Covid-19", insiste le Pr Yves Buisson, pour qui même une simple écharpe peut servir de barrière. "S’il y a un écran tout simple, 99% des gouttelettes sont retenues par ce tissu (…) Quelque chose sur le nez et la bouche pour ne pas contaminer les autres", exhorte-t-il.
 
Des solutions artisanales en attendant la date du 11 mai, date à laquelle l’État devrait fournir des masques grand public. "Ce qu’on donnera à partir du 11 mai ce sera très bien, ce sera beaucoup mieux", assure le Pr Buisson, mais entre temps il faudra faire avec les moyens du bord pour contenir l‘épidémie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants