2 min de lecture Vaccin

Coronavirus : ce qu'il faut savoir sur les "mégacentres" de vaccination

ÉCLAIRAGE - Mardi 6 avril le Stade de France ouvrira ses portes aux personnes éligibles et désireuses de se faire vacciner. Plusieurs "mégacentres" de la sorte existent déjà.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : ce qu'il faut savoir sur les "mégacentres" de vaccination Crédit Image : KAREN DUCEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Marie Zafimehy

Mardi 6 avril ouvre le "vaccinodrôme" du Stade de France, situé dans la ville de Saint-Denis en Île-de-France (attention, du côté du ministère, on préfère l'appellation "mégacentre" ou "centre de grande capacité"). Ce sont d'immenses structures, souvent des stades faciles d'accès, avec des places de parking. On peut y accueillir beaucoup de monde. On doit y vacciner au minimum 1.000 personnes par jour dans les villes, les régions où les besoins sont plus importants.

Plusieurs mégacentres sont déjà en service : il y a celui du stade Vélodrome à Marseille, celui du stade Gerland à Lyon et d'autres vont ouvrir demain et dans les jours à venir : au Stade de France, mais également au Parc des expositions de la Beaujoire à Nantes, ou au Parc des expositions d'Angers, le 12 avril. On estime à une quarantaine les vaccinodrômes qui vont ouvrir dans les jours et semaines à venir.

Comment mettre en place ces mégacentres

Qui décide de l'ouverture d'un mégacentre ? Ce sont les autorités locales et les préfets avec les Agences régionales de santé (ARS) qui définissent leurs besoins et transmettent ensuite leurs demandes au ministère pour approbation.

Et ensuite, qui s'occupe d'installer les centres ? L'armée, les pompiers rodés à ce genre d'opérations de grande ampleur en collaboration avec l'Assurance maladie. Ils installent les boxes de vaccination, mettent en place les parcours des personnes qui viennent se faire vacciner. Et pour gérer l'accueil, il y a des bénévoles de la sécurité civile ou des employés municipaux.

À lire aussi
restauration
Coronavirus : à quoi le nouveau moyen de paiement dans les restaurants ressemble-t-il ?

Il faut combien de personnes pour injecter 1.000 doses par jour ? Il en faut entre 50 et 70 soignants par jour pour 1.000 injections. Ça comprend les personnes qui injectent. Les infirmiers, les pompiers, les sages-femmes. Il y a aussi les pharmaciens qui conditionnent les doses du Pfizer ou du Moderna. Et puis les médecins ou infirmiers qui prescrivent le vaccin. 

Comment prendre rendez-vous ?

Qui peut aller dans ces vaccinodrômes ? Tout le monde n'y a pas accès. Il y a les mêmes restrictions que dans les autres centres de vaccination. Donc, il faut être éligible, soit avoir plus de 70 ans, avoir entre 50 et 55 ans avec comorbidité, être une personne à très haut risque ou faire partie du personnel soignant.

De quelle façon prendre rendez-vous ? Pour chaque centre, il y a un numéro de téléphone. Ils sont aussi répertoriés sur les plateformes de réservation comme Doctolib ou Keldoc. Et ces vaccinodrômes doivent fonctionner à terme sept jours sur sept. Ces vaccinodrômes ne remplacent pas les autres centres de vaccination qui restent ouverts en parallèle. Ils viennent en complément des centres déjà existants, mais dans certaines villes quand même, on regroupe parfois deux centres de vaccination pour former qu'un. C'est le cas au Havre ou au stade Océane, ou aussi à Angers.

Quel est le but ? Donner un coup de boost alors qu'on attend beaucoup plus de doses à partir de ce mois. L'objectif, c'est d'arriver à 500.000 infections par jour. Pour l'instant, on est à environ 300.000.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Coronavirus Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants