2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus Alpes-Maritimes : des indicateurs au vert avant le déconfinement

Le département affiche des chiffres encourageants, mais la prudence reste de mise pour éviter une nouvelle flambée des contaminations.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Alpes-Maritimes : des indicateurs au vert avant d'entamer le déconfinement Crédit Image : Valery HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Michaël Lefebvre
édité par Florine Boukhelifa

Le président Emmanuel Macron s'exprime dans la presse quotidienne régionale ce vendredi 30 avril. Au-delà des annonces du déconfinement en quatre étapes, RTL a voulu vérifier la situation épidémique dans des régions emblématiques, notamment en Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Direction les Alpes-Maritimes, qui connaît un mieux ces deux derniers mois.

Depuis fin février, le taux d'incidence a notamment été divisé par quatre. Il est ainsi passé de 642 personnes contaminées (pour 100.000 habitants) à 165. 68 patients se trouvent actuellement en réanimation, contre 136 il y a deux mois. Ces résultats sont encourageants, mais la prudence reste de mise. "La baisse a une petite tendance à ralentir, alors il ne faudrait pas penser que tout est derrière nous, au contraire, il faut être très vigilant", prévient le docteur Véronique Mondain, infectiologue au CHU de Nice.

L'arrivée des beaux jours a poussé les habitants à s'oxygéner, mais la situation s'est surtout améliorée grâce à la vaccination. 30% de la population du département a reçu au moins une dose, ce qui devrait inciter le gouvernement à élargir la vaccination à l'ensemble de la population. "J'ai des doses que je ne commande pas, car je n'ai pas de candidats et je ne vais pas ouvrir un flacon de dix doses pour deux patients. Si c'était élargi, je pourrais plus facilement écouler des doses de vaccin que le pharmacien pourrait me fournir", plaide un médecin généraliste de Nice.

Le pass sanitaire, caution des efforts fournis

L'arrivée prochaine de touristes français et étrangers sur la Côte d'Azur va entraîner un brassage des populations inévitable, mais aussi un respect moins important des gestes barrières. Pour éviter de voir tous les efforts fournis gâchés, le maire de Nice Christian Estrosi voit lui d'un bon œil la mise en place d'un pass sanitaire

À lire aussi
Coronavirus France
Covid-19 : le reflux de malades se poursuit en soins critiques

"Nous ne pouvons pas avoir réalisé tous les efforts que nous avons faits, redonner la liberté le plus rapidement possible à tous nos concitoyens et en même temps ouvrir nos portes à tous les vents avec les risques que cela pourrait générer", fustige l'élu. Entre vigilance et désir de retrouver une vie normale, les Alpes-Maritimes semblent en tout cas cocher tous les critères pour la mise en œuvre ici des quatre prochaines étapes du déconfinement.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Alpes-Maritimes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants