1 min de lecture Santé

Chimiothérapie à domicile : des gestes simples pour limiter la toxicité pour l'entourage

L'hôpital de Sarcelles donne des conseils à ses patients pour limiter les risques de toxicité auprès de leur entourage. Une initiative cependant décriée par certains médecins et associations.

Un bébé à la naissance (illustration)
Un bébé à la naissance (illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Camille Kaelblen

Informer les patients en chimiothérapie à domicile pour limiter les risques : c'est l'objectif d'un livret de neuf pages distribué aux malades de l'hôpital privé de Sarcelles (Val-d'Oise).

En France, il est aujourd'hui possible d'être traité à la maison contre le cancer, avec les mêmes garanties d'efficacité qu'avec un traitement en centre hospitalier. En 2020, 50% de ces traitements se feront même à domicile.

Mais ce que les malades ne savent pas, c'est qu'ils peuvent être toxiques pour leur entourage. Le risque est en effet de contaminer l'entourage et son environnement avec les résidus de produits toxiques qui se retrouvent dans la sueur ou le vomi des malades. 

À lire aussi
Un volontaire donne son sang lors d'une collecte ponctuelle lors de la journée internationale du don du sang en 2011. don
Virus du Nil : le don du sang interdit à ceux qui ont séjourné dans le Sud-Est

"Par exemple, le linge sale doit être lavé à part et ne doit pas être mélangé au linge du reste de la famille. On demande également aux patients d'éviter d'être en contact avec des enfants en bas âge et avec les femmes enceintes et allaitantes", explique Louisa, cadre de santé à l'hôpital de Sarcelles.

Informer pour dédramatiser

Pour Ségolène Benhamou, directrice de l'hôpital, il s'agit pourtant d'une question de santé publique. "Les produits de chimiothérapie sont des produits toxiques, donc ils nécessitent certaines mesures. Ce passeport permet de donner des conseils simples, facilement réalisables et pas anxiogènes. Cela permet de dédramatiser, de dire concrètement ce qui est sujet à risques et ce qui ne l'est pas", explique-t-elle.

Une initiative remise en cause

À l'heure actuelle, cette publication n'est distribuée que dans deux hôpitaux français. Et elle ne fait pas l'unanimité au sein des malades. Certains dénoncent l'absence de données scientifiques, d'autres disent que c'est "rude à entendre quand on est malade et qu’on a qu’une seule envie : trouver du réconfort auprès de ses proches" comme l'écrit Rose Magazine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cancer Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795365533
Chimiothérapie à domicile : des gestes simples pour limiter la toxicité pour l'entourage
Chimiothérapie à domicile : des gestes simples pour limiter la toxicité pour l'entourage
L'hôpital de Sarcelles donne des conseils à ses patients pour limiter les risques de toxicité auprès de leur entourage. Une initiative cependant décriée par certains médecins et associations.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/chimiotherapie-a-domicile-des-gestes-simples-pour-limiter-la-toxicite-pour-l-entourage-7795365533
2018-10-29 16:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mQIsB14BQZTCM04TBg0fCw/330v220-2/online/image/2018/0905/7794674586_un-bebe-a-la-naissance-illustration.jpg