2 min de lecture Maladie

Ce que l'on sait sur les "tiques géantes" présentes dans le Sud de la France

ÉCLAIRAGE - La tique Hyalomma marginatum, aussi surnommée tique géante, présente en France, se propage en Europe. Plus grosse et plus agressive que la moyenne, elle peut être mortelle pour l'homme.

Tique (illustration)
Tique (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Nicolas Barreiro

La tique géante, de son vrai nom Hyalomma marginatum, envahit l'Europe et se propage de plus en plus en France. Elle se différencie du reste de son espèce par ses caractéristiques physiques, son agressivité et sa transmission de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo (FHCC).

La tique géante ne porte pas son nom par hasard. Il s'agit d'une tique dure de grande taille. À jeun, un adulte mesure environ 5 millimètres de long. Gorgé de sang, celui-ci peut atteindre une longueur de 2 centimètres et un poids compris entre 1 et 1,5 gramme.

Ces petites bêtes ont une grande préférence pour les chevaux selon l'ANSES, mais aussi pour les bovins, les ovins, les caprins, les sangliers et les chevreuils. Dès qu'elle s'accroche à sa proie, elle lui suce le sang pendant une trentaine de jours environ. 

L'homme est moins souvent attaqué par la tique géante, mais quand cela arrive, la morsure peut s'avérer mortelle. En septembre 2016, un homme est en est mort près de Madrid. En effet, l'Hyalomma marginatum est vectrice du virus de la FHCC. Selon l'OMS, cette maladie provoquerait "des flambées de fièvre hémorragique virale sévère." Elle posséderait un taux de létalité entre 10 et 40% et aucun vaccin n'existe, ni pour l'homme ni pour l'animal.

Une espèce qui se développe dans le sud de la France

À lire aussi
Des personnes masquées à cause du coronavirus Maladie
Pourquoi le coronavirus est moins dangereux pour les enfants

La tique géante n'est pas nouvelle en Europe, ni même en France. Elle est d'ailleurs présente "depuis plusieurs décennies en Corse" comme l'indique l'ANSES. Depuis le mois de juillet dernier, plusieurs espèces ont été recensées en Autriche, au Royaume-Uni et au Pays-Bas. L'acarien avait déjà été observé au Maghreb, dans le Caucase, de l'Italie à la Turquie, autour de la Mer Noire, au Sud de la Russie ou encore dans la Péninsule Ibérique.

En France continentale, son arrivée est un peu plus récente que dans les autres pays autour de la mer Méditerranée. L'Hyalomma marginatum a réellement été observée à partir de 2015, sur des chevaux en Camargue. Puis elle s'est développée des Pyrénées-Orientales au Var, selon une carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies
Elle se trouve notamment dans des lieux à la végétation et au climat méditerranéen. Elle pourrait continuer à infester de nouveaux territoires dans l'Hexagone, une étude est en cours pour déterminer sa zone d'extension potentielle.

Pour vous prémunir de la tique géante, vous pouvez toujours utiliser un répulsif, même s'il sont moins efficaces sur l'Hyalomma marginatum que sur les tiques plus communes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Animaux France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants