1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Apnées du sommeil : comment peut-on se faire tester ?
2 min de lecture

Apnées du sommeil : comment peut-on se faire tester ?

Les apnées du sommeil conduisent à de dangereuses pauses respiratoires pendant la nuit. Si vous pensez en être victimes, voici la démarche à suivre pour être soigné.

13% des Français souffrent de troubles du sommeil, selon l'Institut national du sommeil et de la vigilance
13% des Français souffrent de troubles du sommeil, selon l'Institut national du sommeil et de la vigilance
Crédit : dima_sidelnikov
Lison Bourgeois

L’apnée du sommeil ou syndrome d’apnées–hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est un trouble de la ventilation nocturne dû à la survenue anormalement fréquente de pauses respiratoires. Ce syndrome est dû à des épisodes répétés d’obstruction des conduits respiratoires de l’arrière gorge. Cette réduction ou interruption de la ventilation pendant le sommeil provoque un manque en oxygène. Le cerveau réagit et la personne se réveille pour reprendre sa respiration. Ces éveils sont de courte durée : on parle de "micro-éveils" dont la personne n'a pas conscience.

Avec un mauvais cycle de sommeil, la personne qui souffre d'une apnée du sommeil somnole fréquemment dans la journée et subit souvent des endormissements. Les difficultés de concentration, les troubles de la mémoire et de l'humeur sont aussi des symptômes récurrents. Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, il est peut-être temps de consulter.

Le diagnostic d'une apnée du sommeil est confirmé par un enregistrement du sommeil qui précise également le degré de sévérité du syndrome d'apnée du sommeil. Mais avant de faire cet enregistrement, vous devez consulter un médecin. Celui-ci prendra en note les troubles ressentis. C'est lui qui conseillera, ou non, un bilan du sommeil selon l'Échelle de somnolence d'Epworth.

Le bilan du sommeil

Le bilan du sommeil est souvent pratiqué dans des unités du sommeil, où l’on réalise diverses mesures objectives. Pour connaître l’adresse du centre du sommeil le plus proche de chez vous, vous pouvez consulter le site de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV). Cet examen permet d'analyser la qualité du sommeil avec l'enregistrement de plusieurs paramètres. 

À lire aussi

Les enregistrements du sommeil peuvent être réalisés selon deux techniques différentes : polygraphie ventilatoire nocturne ou polysomnographie. Si la deuxième est plus complexe et détaillée, elle encore rement utilisée. Cette technique étudie l'activité cérébrale (par électro-encéphalogramme), l’activité musculaire du menton et des jambes (électromyogramme) et les mouvements oculaires (électro-oculogramme). La polysomnographie confirme le diagnostic d'apnées du sommeil, en évalue la gravité. C'est donc en fonction de ces résultats qu'un éventuel traitement ou appareillage sont prescrits. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.