3 min de lecture LFP

Sanctions contre Tolisso et Ghezzal : comment l'OL a déminé le terrain

DÉCRYPTAGE - La commission de discipline de la Ligue de football professionnel se réunit jeudi 9 février, notamment pour statuer sur les deux Lyonnais exclus à Saint-Étienne.

Corentin Tolisso lors du derby face à Saint-Étienne
Corentin Tolisso lors du derby face à Saint-Étienne
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Trois matches, comme le règlement disciplinaire de la FFF, appliqué par la LFP, le recommande ? Plus ? Beaucoup plus ? Corentin Tolisso sera fixé dans la soirée de jeudi 9 février sur la sanction qui lui est infligée après son carton rouge direct reçu à Saint-Étienne quatre jours plus tôt. Automatiquement suspendu pour la rencontre face à Nancy la veille, Rachid Ghezzal est lui aussi concerné par la réunion hebdomadaire de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel. A priori, il risque moins son que coéquipier lyonnais.

L'international algérien a été exclu pour une accumulation de deux cartons jaunes face aux Verts. Le premier (86e minute) pour une faute sur Romain Hamouma suivi d'une contestation auprès de l'arbitre, Tony Chapron. Le deuxième (92e) pour un accrochage sans véritable violence avec Fabien Lemoine. En théorie, la LFP pourrait en rester à un match de suspension. Mais son attitude avant de quitter la pelouse, qui peut être interprétée comme de l'insolence - il a souhaité "féliciter" l'arbitre en lui serrant la main et a pris du temps avant de sortir - pourrait jouer en sa défaveur.

Quelques secondes à peine plus tard, Tolisso se jetait violemment, par derrière et les deux pieds décollés, sur Lemoine. Rouge direct. Début de bagarre générale. Et le milieu des Verts qui quitte le terrain pour ne pas se faire "casser la jambe", selon ses mots. Cette "faute grossière", selon les termes du règlement, qui peut "entraîner la mise en danger de l'intégrité physique de l'adversaire" est sur le papier passible de trois matches de suspension. Pour un coup par derrière sur ce même Tolisso, le Monégasque Benjamin Mendy s'était vu infligé quatre matches fermes et un avec sursis en décembre dernier.

À lire aussi
Un portrait d'Emiliano Sala, devant l'entrée du centre d'entraînement du FC Nantes. FC Nantes
Emiliano Sala : le FC Nantes écope d'amendes après les hommages au footballeur

Sanction financière

Dès le lendemain de ces incidents, l'Olympique lyonnais a pris les devants pour tenter de faire amende honorable, et ainsi envoyer un message à la Ligue. "Rachid et Corentin ont voulu se faire justice eux-mêmes, probablement après un certain nombre de choses intervenues légitimant leur réaction mais ce sont des choses que l'on ne doit pas voir, déclarait le président Jean-Michel Aulas (...) Je les aime bien mais ils vont être sanctionnés lourdement", sur le plan financier.


Souhaitant visiblement apaiser toute tension, le club prenait ensuite actes des dégâts causés par certains de ses joueurs dans leur vestiaire de Geoffroy-Guichard. Excuses présentées au propriétaire des lieux, engagement à rembourser toutes les sommes dues. Le consultant de la chaîne OL TV, Jérémy Berthod, présentait lui aussi ses regrets après ses propos polémiques tenus à l'écran durant cette fin de match bouillante.

Premier rouge de la carrière de Tolisso

Enfin, trois jours après les faits et à la veille de la réunion de la commission, Tolisso prenait à son tour la parole, qualifiant son geste d'"inexcusable". "Je ne vais pas jouer pendant quelques matchs. Je me pénalise, je pénalise mon équipe. C'est un manque de maturité. J'aurais dû plus réfléchir (...) Je n'ai pas pris conscience des conséquences que ça pouvait avoir pour moi et mon équipe. C'est un mauvais exemple que je donne aux plus jeunes. Je suis déçu de ce geste, qui est à bannir des terrains de foot"

Ce mea culpa aura-t-il un effet sur les membres de la commission de discipline de la LFP ? Rien n'est moins sûr, même si le milieu de 22 ans n'avait jamais été exclu en Ligue 1 depuis le début de sa carrière chez les professionnels, en 2013-2014. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LFP Ligue 1 Conforama Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787164460
Sanctions contre Tolisso et Ghezzal : comment l'OL a déminé le terrain
Sanctions contre Tolisso et Ghezzal : comment l'OL a déminé le terrain
DÉCRYPTAGE - La commission de discipline de la Ligue de football professionnel se réunit jeudi 9 février, notamment pour statuer sur les deux Lyonnais exclus à Saint-Étienne.
https://www.rtl.fr/sport/football/sanctions-contre-tolisso-et-ghezzal-comment-l-ol-a-demine-le-terrain-7787164460
2017-02-09 14:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hHXSANbI8MVJ1KqWwUogAQ/330v220-2/online/image/2017/0206/7787108718_corentin-tolisso-lors-du-derby-face-a-saint-etienne.jpg