3 min de lecture Sondage

Rachats de clubs par des étrangers : une mauvaise chose pour 69% des Français

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte samedi 9 mars sur la place de l'argent dans le football, le regard sur les investisseurs étrangers, le "naming" et le fair-play financier.

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi et le propriétaire de l'OM Frank McCourt le 23 octobre 2016 au Parc des Princes
Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi et le propriétaire de l'OM Frank McCourt le 23 octobre 2016 au Parc des Princes Crédit : FRANCK FIFE / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Ces dernières années, l'argent a pris une place beaucoup plus importante dans le football, estiment 64% des Françaises et des Français.

L'arrivée massive d'investisseurs étrangers dans les clubs de Ligue 1 (PSG, OM, Bordeaux...) mais aussi de Ligue 2 (Auxerre, Sochaux...) n'est une bonne chose que pour 30% des sondés mais 50% des amateurs de ballon rond. Le projet de "naming" du Parc des Princes, le stade du PSG, est une mauvaise idée pour 57% des passionnés.

Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama. L'enquête a été effectuée sur internet les mercredi 6 et jeudi 7 mars, auprès d'un échantillon de 1.004 personnes représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus, parmi lesquelles 404 amateurs de football, selon la méthode des quotas. La voici en détails.

1. L’argent a pris une place beaucoup plus importante

Le football génère de plus en plus d’argent. Budgets des clubs, droits télé, merchandising, transferts, salaires... Les chiffres de l’économie du football peuvent parfois donner le tournis.

À lire aussi
L'arbitre anglais Anthony Taylor regarde des images du match PSG-Real le 18 septembre 2019 sondage
VAR : 29% des Français pensent que l'arbitrage vidéo dénature le football

Auparavant concentré en Europe et en Amérique du sud, le football s’est désormais étendu à toute la planète et certains pays comme la Chine, les États-Unis ou des pays du Moyen-Orient sont entrés dans la danse. Parallèlement, les clubs se sont toujours plus structurés et fonctionnent aujourd’hui comme des entreprises à part entière.

Sans surprise, les Français estiment en majorité (64%) que l’argent a pris une place beaucoup plus importante ces dernières années. 64% d’entre eux ont cette perception. Ils sont 21% à considérer que sa place est un peu plus importante qu’auparavant et 14% estiment qu’elle n’est pas plus importante qu’avant. Les amateurs de football sont en ligne avec l’ensemble de la population : 65% affirment que la place de l’argent est beaucoup plus importante.

Football : l'argent a pris une place beaucoup plus importante
Football : l'argent a pris une place beaucoup plus importante Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

2. Les Français rejettent les investisseurs étrangers

Qataris (PSG), Russes, Américains (Marseille, Bordeaux), Chinois (Lyon, Nice). Les investisseurs étrangers lorgnent sur les clubs français depuis le début des années 2010. Face à la concurrence et à la puissance financière des autres championnats européens, attirer des investisseurs est devenu un enjeu important pour les clubs ambitieux.

Mais ces arrivées massives sont plutôt pour déplaire aux Français. 69% d’entre eux affirment que c’est une mauvaise chose pour ces clubs et pour le football français. Les amateurs de football, eux, sont plus ouverts à l’arrivée des investisseurs étrangers et semblent s’y faire avec le temps. Il y a un an, 44% d’entre eux estimaient que c’était une bonne chose. Ils sont désormais 50% à le dire.

Football : les Français rejettent les investisseurs étrangers
Football : les Français rejettent les investisseurs étrangers Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

3. "Naming" du Parc des Princes : une mauvaise idée pour 57% des amateurs de football

Depuis quelques années, de plus en plus de clubs ont recours au "naming" de leur stade pour générer de nouveaux revenus (Orange Vélodrome à Marseille, Groupama Stadium à Lyon, Matmut Atlantique à Bordeaux, Allianz Riviera à Nice...). Interrogé sur la question ces
derniers jours, le président du PSG Nasser Al-Khélaïfi n’a pas repoussé l’idée jugeant que c’est une possibilité dans les années à venir.

Le Parc des Princes pourrait alors porter le nom d’une marque. Les amateurs de football estiment que cette évolution serait une mauvaise idée à 57% d’entre eux l’affirment. 43% d’entre eux estiment le contraire. Elle séduit plus particulièrement les moins de 35 ans (52%) et les habitants de l’agglomération parisienne (50%).

"Naming" du Parc des Princes : une mauvaise idée pour 57% des amateurs de football
"Naming" du Parc des Princes : une mauvaise idée pour 57% des amateurs de football Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

4. Fair-play financier : pas efficace pour 57% des amateurs

Pour lutter contre la puissance financière de clubs fonctionnant à perte, l’UEFA a mis en place de nouvelles règles au début du tournant des années 2010. Sur le principe, un club a désormais l’interdiction de dépenser plus que ce qu’il ne gagne. 

Dans les faits, les choses sont plus complexes. Les clubs cherchent à s’extraire de ces impératifs qui peuvent empêcher les recrutements. Ils estiment aussi que ce cadre fige la hiérarchie européenne. Les gros clubs, générant déjà beaucoup de revenus, continuent de se développer quand les petits clubs n’ont pas de marge de manœuvre pour investir et espérer des résultats à moyen terme. De son côté, l’UEFA ne parvient pas toujours à sanctionner ceux qui ne respectent pas les règles.

À l’heure du bilan, les amateurs de football sont très sévères à l’égard du fair-play financier. 57% d’entre eux jugent qu’il n’est pas efficace (40% plutôt pas, 17% pas du tout). La question de l’objectif initial se pose alors. Le FPF a-t-il vraiment permis de rendre le football plus juste ? Pour les amateurs de football, la réponse est non.

Fair-play financier : pas efficace pour 57% des amateurs
Fair-play financier : pas efficace pour 57% des amateurs Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Ligue des champions Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797162159
Rachats de clubs par des étrangers : une mauvaise chose pour 69% des Français
Rachats de clubs par des étrangers : une mauvaise chose pour 69% des Français
LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte samedi 9 mars sur la place de l'argent dans le football, le regard sur les investisseurs étrangers, le "naming" et le fair-play financier.
https://www.rtl.fr/sport/football/rachats-de-clubs-par-des-etrangers-une-mauvaise-chose-pour-69-des-francais-7797162159
2019-03-09 18:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bGWf02Jl3N_VW-oqz6iQJQ/330v220-2/online/image/2019/0308/7797162404_le-president-du-psg-nasser-al-khelaifi-et-le-proprietaire-de-l-om-frank-mccourt-le-23-octobre-2016-au-parc-des-princes.jpg