1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG-Manchester : il y avait bien penalty, justifie l’UEFA
2 min de lecture

PSG-Manchester : il y avait bien penalty, justifie l’UEFA

Deux jours après l'élimination du PSG, l’UEFA a apporté des précisions sur l’action ayant conduit M.Skomina à accorder un penalty à Manchester United, avec l'aide de la VAR.

000_1EB6J3
000_1EB6J3
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Quentin Marchal

Éliminé à la surprise générale en huitième de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, après sa défaite dans son antre du Parc des Princes (1-3), le Paris Saint-Germain a vu ses rêves européens anéantis par un penalty litigieux accordé par l'arbitre Damir Skomina aux Red Devils, après consultation de la vidéo.

La main du défenseur Presnel Kimpembe (23 ans) dans sa surface de réparation en toute fin de match a offert une qualification inespérée au club anglais, qui n'en demandait pas tant après les deux buts (déjà) offerts par les joueurs parisiens. Pour beaucoup, le penalty n'aurait pas dû être accordé.

Sur son compte Instagram, Neymar avait partagé sa frustration peu de temps après le coup de sifflet final: "C'est une honte. On met quatre mecs qui ne comprennent rien au foot pour regarder un tir au ralenti devant la télé. Il n'y a rien. Comment le gars peut faire main alors qu'il a le dos tourné ? Allez-vous faire foutre…" 

L'UEFA justifie la décision de M. Skomina

Dans un communiqué publié ce vendredi 8 mars, l’instance européenne justifie la décision prise par Damir Skomina qui, sur le coup, a eu recours à la VAR : "Après avoir vérifié les différents angles disponibles, la VAR a recommandé à l’arbitre de procéder à un examen sur le terrain suite à l’incident dans la surface de réparation", indique-t-elle.

À écouter aussi

L'UEFA précise que l'arbitre slovène "n’a pas vu clairement l’incident en direct, durant l’action". Après avoir visionné les images au bord de la pelouse, "l'arbitre a confirmé que la distance parcourue par le ballon n'était pas courte et que l'impact ne pouvait donc pas être inattendu".

Ce qui a définitivement convaincu M. Skomina d’accorder le penalty aux Mancuniens, c’est que le bras du défenseur francilien "n’était pas proche du corps, ce qui a augmenté sa surface et a empêché le ballon de se déplacer dans la direction du but". Par conséquent, conclut l’UEFA, l'arbitre a accordé un penalty. 

On connaît la suite de l'histoire. Marcus Rashford ne tremble pas face à Gianluigi Buffon pour envoyer les Anglais en quarts de finale de la compétition, face à des Parisiens, éliminés à ce stade de la compétition pour la troisième année consécutive. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.