1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du monde 2022 : Canada, Iran, Suisse... Qui sont les qualifiés
4 min de lecture

Coupe du monde 2022 : Canada, Iran, Suisse... Qui sont les qualifiés

ÉCLAIRAGE - 27 des 32 nations qui participeront à la 22e Coupe du monde de football sont connues.

Le logo de la Coupe du monde 2022 au Qatar projeté à Alger le 3 septembre 2019
Le logo de la Coupe du monde 2022 au Qatar projeté à Alger le 3 septembre 2019
Crédit : AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Jour après jour, le puzzle se complète en cette fin mars. Après le Qatar, en tant que pays hôte, l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, la Croatie, , le Danemark, l'Espagne, la France, les Pays-Bas, la Serbie et la Suisse dans la zone Europe, le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et l'Équateur en Amérique du Sud, la Corée du Sud, l'Iran, le Japon et l'Arabie Saoudite dans la zone Asie et le Canada dans la zone Concacaf, le Portugal, la Pologne, le Sénégal, le Cameroun, le Ghana, le Maroc et la Tunisie ont à son tour décroché leur qualification pour le Mondial 2022, mardi 29 mars.

Cela fait donc 27 qualifiés sur les 32 nations qui seront présentes lors de la phase finale en fin d'année (21 novembre-18 décembre). Le tirage au sort des six groupes de quatre équipes aura lieu vendredi 1er avril à Doha à partir de 17h heure française. Il se fera avec trois inconnues puisque les deux barrages intercontinentaux et la dernière finale de barrage de la zone Europe n'auront lieu qu'au mois de juin. Les deux derniers qualifiés directs seront connus mercredi 30 mars

Europe : le dernier billet pour le Pays de Galles, l'Écosse ou l'Ukraine

La nouvelle formule des barrages a donc fait une victime de marque : l'Italie, battue par la Macédoine du Nord à Palerme  (0-1), et qui manquera donc une deuxième Coupe du monde de rang en dépit de son statut de championne d'Europe en titre. Les Macédoniens se sont ensuite inclinés en finale face au Portugal (2-0).

Cristiano Ronaldo disputera donc - sauf blessure - un cinquième Mondial en fin d'année. Robert Lewandowski sera aussi présent avec la Pologne, tombeuse dans une autre finale de la Suède de Zlatan Ibrahimovic (2-0). La troisième et dernière finale ne se jouera qu'en juin, après le report de Écosse-Ukraine en raison de l'invasion de la Russie, elle-même exclue alors qu'elle devait affronter la Pologne. Le vainqueur défiera le Pays de Galles.

Afrique : Sénégal, Cameroun, Maroc, Tunisie, Ghana

À écouter aussi

Le Sénégal, tombeur de l'Égypte comme en finale de la Coupe d'Afrique des nations, le Cameroun, renversant contre l'Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Ghana, ont décroché leur qualification à l'issue des barrages retour, mardi 29 mars. 

Remake de la dernière finale de la CAN, l'affiche Sénégal-Egypte a poussé le mimétisme jusqu'à une nouvelle séance de tirs au but. Et comme en février, l'exercice a tourné à l'avantage de Sadio Mané et des siens (3 t.a.b à 1).  

Pour les supporteurs algériens présents à Blida, la désillusion est terrible désillusion. Victorieux 1-0 à l'aller au Cameroun, les Fennecs ont été battus au bout de la prolongation par un but de Karl Toko Ekambi (124e, 2-1). 

Amérique du Sud : le Pérou barragiste

Le Pérou s'est offert le droit de rêver encore au Qatar en décrochant mardi 29 mars la 5e place de la poule unique de la zone, qui offre un barrage contre une équipe repêchée de la zone Asie (voir ci-dessous). 

Les quatre places directement qualificatives avant cette ultime journée étaient déjà décernées au Brésil et à l'Argentine, depuis novembre, à l'Uruguay et l'Equateur, depuis vendredi. 

Asie : Australie-Émirats arabes unis en finale de barrage

Le Qatar a son billet en poche en qualité de pays-hôte. Dans le groupe A du dernier tour de ces éliminatoires, l'Iran avait validé le sien fin janvier, la Corée du Sud début février. Dans le B, le verdict est tombé jeudi 24 mars : en battant l'Australie 2-0 lors de l'avant-dernière journée, le Japon a validé sa qualification, mais aussi celle de l'Arabie Saoudite.

Les Australiens disputeront une finale pour la place de barragiste de la zone face au 3e du groupe A, les Émirats arabes unis, qui ont devancé l'Irak. Le vainqueur de ce match disputé le 7 juin à Doha sera qualifié... pour un autre barrage sur un match sec contre le Pérou le 13 juin. 

Concacaf : USA et Mexique avec le Canada ?

Après avoir manqué une première balle de qualification jeudi 24 mars (défaite 1-0 au Costa Rica), le Canada a validé son billet grâce à une victoire 4-0 contre la Jamaïque, lundi 28 mars. Dans la poule finale de 8 nations dans cette zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes, les deux autres billets directs devraient revenir au Mexique et aux États-Unis, qui comptent 25 points contre 22 pour le Costa Rica.

Les Costariciens reçoivent les Américains lors de la dernière journée, mercredi 30 mars, mais comptent une différence de buts de +3 contre +13. Celle des Mexicains, qui accueillent le Salvador (6e), est de +7. Le Costa Rica semble donc promis, même en cas de succès, à la place de barragiste intercontinental contre le représentant de la zone Océanie (voir ci-dessous).

Océanie : la Nouvelle-Zélande favorite pour le barrage

Un tournoi de qualification a démarré au Qatar le 17 mars. Les demi-finales opposaient dimanche 27 mars la Nouvelle-Zélande à Tahiti (1-0) et les Îles Salomon à la Papouasie-Nouvelle-Guinée (3-2). La finale entre les favoris néo-zélandais et les Îles Salomon est prévue mercredi 30 mars. Le vainqueur retrouvera donc le 13 ou le 14 juin le représentant de la Concacaf. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/