2 min de lecture Ligue des champions

Monaco-Manchester City : Benjamin Mendy, la gauche qui veut le pouvoir en bleu

PORTRAIT - Depuis plusieurs semaines, le jeune buteur monégasque Kylian Mbappé, 18 ans, affole les compteurs. De quatre ans son aîné, le latéral gauche frappe lui aussi aux portes de l'équipe de France.

Benjamin Mendy sous les couleurs de Monaco en août 2016
Benjamin Mendy sous les couleurs de Monaco en août 2016 Crédit : VALERY HACHE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Quatre buts lors de ses trois derniers matches, dix depuis janvier dont un premier en Ligue des champions au match aller contre Manchester City. 2017 confirme l'explosion de Kylian Mbappé. Match après match, la cote du "nouveau Thierry Henry" ne cesse de grimper. À ce rythme-là, les plus grands clubs d'Europe vont vite se l'arracher, Didier Deschamps lui offrir ses premières capes en Bleu.

Le sélectionneur dévoile sa prochaine liste jeudi 16 mars, au lendemain du match retour entre Monégasques et Citizens. L'attaquant de 18 ans allumera sans doute la télévision sur les coups de 14h, s'il n'a pas été prévenu de son éventuelle convocation auparavant. Passera-t-il devant Olivier Giroud, Kevin Gameiro, Alexandre Lacazette ou Anthony Martial, pour épauler Antoine Griezmann et Dimitri Payet dans un secteur offensif déjà bien pourvu ? Peut-être pas tout de suite.

Les chances de voir un autre jeune talent rouge et blanc appelé pour la première fois semblent plus fortes. Patrice Évra blessé, Lucas Digne en manque de temps de jeu au Barça, Et Layvin Kurzawa loin d'être brillant au PSG, un boulevard s'ouvre au poste de latéral gauche pour Benjamin Mendy. Transféré de Marseille l'été dernier pour environ 15 millions d'euros, près de cinq fois sa valeur d'achat au Havre trois ans plus tôt, le natif de Longjumeau réalise la meilleure saison de sa jeune carrière (22 ans).

Encore plus en progrès depuis une discussion avec Deschamps

Pour avoir longtemps négligé la préparation invisible (diététique, soins, sommeil...), le numéro 23 de l'ASM a souvent été victime de blessures musculaires par le passé. Autre défaut pointé, ses excès d'énervement qui lui ont coûté plusieurs cartons rouges, comme contre Villarreal en barrage aller de Ligue des champions ou lors de la défaite à domicile contre Lyon (3-1) en décembre. Mais ça, c'était avant. Avant une discussion avec Deschamps mi-janvier. Depuis, celui qui a connu toutes les sélections de jeune semble plus réfléchi tout en restant aussi tonique dans son couloir. 

À lire aussi
Le 11 de départ de Lille à Valence le 5 novembre 2019 Ligue des champions
Lille : comment expliquer la mauvaise forme du LOSC

Efficace offensivement (cinq passes décisives en Ligue 1 dont quatre depuis début février, deux en Ligue des des champions), Mendy a progressé défensivement ces derniers mois, tout en redoublant de travail tactique. Sa principale attention : trouver le bon dosage entre ses montées et celles de son homologue du côté droit, la plupart du temps Djibril Sidibé. Récemment, contre Nantes (4-0) et Bordeaux (2-1), on l'a ainsi vu interrompre un début de sprint offensif pour respecter l'équilibre défensif. 

De cet équilibre dépendra justement très certainement l'issue du 8e de finale retour contre Manchester City. Il y a trois semaines, les joueurs de Leonardo Jardim n'avaient pas su fermer la boutique à 2-1, avant d'exploser dans les 20 dernières minutes. Après Jemerson au match aller, Kamil Glik est à son tour suspendu. Mendy, lui, enchaîne les rencontres sans sourciller. À l'ASM de profiter de la forme de sa vie. Une de plus avec celles de Bernardo Silva, Thomas Lemar, Tiémoué Bakayoko...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions AS Monaco Manchester City
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants