3 min de lecture Mercato

Mercato PSG : Rabiot, Motta, Callegari... Les plaintes s'enchaînent

LE JOURNAL DU MERCATO - Ces trois joueurs, via leur entourage, manifestent un certain mécontentement devant le retard que prennent leurs négociations respectives. Antero Henrique pourrait en être la cause.

Adrien Rabiot sous les couleurs du PSG
Adrien Rabiot sous les couleurs du PSG Crédit : CHRISTOPHE SAIDI/SIPA
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Adrien Rabiot aurait fait savoir qu'il ne souhaitait plus jouer au poste de milieu défensif, le Thiago Motta veut avoir l'assurance d'entraîner après son ultime année de contrat et Lorenzo Callegari veut être libéré. Le Paris Saint-Germain reçoit, jour après jour, différentes plaintes et coups de pression émanant de ses joueurs. Les négociations sont légions en période de mercato, elles prennent-là une allure bien particulière.

Le dossier Marco Verratti n'est pas encore bouclé que trois autres sont récemment arrivés sur les bureaux des dirigeants parisiens. Le premier concerne Adrien Rabiot. La mère, et conseillère, du jeune milieu de terrain de Paris aurait rencontré Unai Emery et se serait plaint que son fils n'ait joué aucune minute de la dernière finale de la Coupe de la Ligue. Dans un deuxième temps Véronique Rabiot aurait fait savoir que le gaucher ne souhaitait plus évoluer au poste de milieu défensif.

Le club a récemment avancé une prolongation de contrat à l'ancien Toulousain (22 ans) mais le joueur tarde à donner sa réponse. Il traîne car n'est pas sûr des contours de l'effectif parisien pour la saison prochaine. Déjà en 2014 les négociations entre la garde rapprochée du joueur et le club avaient été laborieuses et avaient provoqué une mise à l'écart du joueur. Rabiot est lié à son club jusqu'en 2019.

À lire aussi
Le milieu des Bleus Paul Pogba, le 12 juillet 2018 à Istra Mercato
Mercato : Paul Pogba bientôt au Barça ?

Thiago Motta menacerait de partir

La situation d'Adrien Rabiot peut être comparée à celle de Thiago Motta. Comme le Français, l'ancien Barcelonais et le PSG tardent à se mettre d'accord car les souhaits de chacun ne convergeraient pas. Mais l’international italien sera libre, le 1er juillet prochain, de s'engager où bon lui semble. Une position de force qu'il utiliserait pour obtenir gain de cause.

Il voudrait prolonger son contrat d'une saison, assortie du poste d'entraîneur des U19 à partir de l'été 2018. Luxe qu'Antero Henrique ne semblerait pas enclin à lui offrir malgré l'accord oral que lui aurait soumis Nasser Al Khelaifi. Son agent, Alessandro Canovi, serait à Paris pour dealer avec les dirigeants du club. 

La fin des revalorisations salariales à tout-va ?

Ces dissonances auraient donc une origine et un nom : Antero Henrique. Le nouveau directeur sportif du Paris Saint-Germain est arrivé dans la capitale française avec des convictions, dont celle d'arrêter de systématiquement revaloriser les salaires des joueurs. Depuis 2012 Nasser Al Khelaifi et sa direction sportive augmentent qui tape à la porte du bureau. 

Une stratégie qui surélève logiquement la masse salariale du club et entraîne un combat d'ego interne pour savoir qui aura le plus gros salaire. Le Portugais semble mettre fin à cette tendance, quitte à parfois agacer les joueurs.

"Henrique ne nous a pas fait de proposition"

Enfin le troisième et dernier quiproquo concerne Lorenzo Callegari (19 ans). Le milieu de terrain de l'équipe réserve tend à jouer au niveau professionnel, ce que ne lui proposeraient pas Antero Henrique et le Paris Saint-Germain. L'hiver dernier, son club avait bloqué, à la toute dernière minute, un prêt au Genoa. Aujourd'hui il ne souhaiterait pas le libérer de sa dernière année de contrat, contrairement aux demandes du père du joueur, ce jeudi 29 juin, dans L'Équipe.

"Nous voulons être libérés. Nous avons une proposition du Zénith Saint-Pétersbourg, donc si Paris n'a rien pour lui, il doit le laisser partir", clame Joseph Callegari dans le quotidien. Et d'enchaîner : "Non, nous n'en voulons pas à Paris, On n'a pas compris pourquoi il a bloqué Lorenzo l'hiver dernier. On pensait que les dirigeants avaient une bonne raison."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mercato Paris Saint-Germain Adrien Rabiot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789154416
Mercato PSG : Rabiot, Motta, Callegari... Les plaintes s'enchaînent
Mercato PSG : Rabiot, Motta, Callegari... Les plaintes s'enchaînent
LE JOURNAL DU MERCATO - Ces trois joueurs, via leur entourage, manifestent un certain mécontentement devant le retard que prennent leurs négociations respectives. Antero Henrique pourrait en être la cause.
https://www.rtl.fr/sport/football/mercato-psg-rabiot-thiago-motta-callegari-les-plaintes-s-enchainent-7789154416
2017-06-29 15:04:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9kPjikZdV1QThygzpxSmwQ/330v220-2/online/image/2016/1104/7785600527_adrien-rabiot-sous-les-couleurs-du-psg.jpg