1 min de lecture Coronavirus

Matches à huis clos : pas d'évolution avant janvier, annonce Macron

Le retour du public dans les stades "n'est pas envisageable en décembre" a annoncé Emmanuel Macron, mardi 17 novembre, au cours d'une visioconférence avec le monde sportif.

Florian Thauvin avec l'OM face à Saint-Etienne dans un Vélodrome sans spectateur le 17 septembre 2020
Florian Thauvin avec l'OM face à Saint-Etienne dans un Vélodrome sans spectateur le 17 septembre 2020 Crédit : Christophe SIMON / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Les supporters de clubs de Ligue 1 de football, d'équipes du Top 14 de rugby et les amateurs de toutes autres compétitions sportives professionnelles vont devoir encore patienter avant de revenir dans les stades, quelle que soit l'évolution de l'épidémie de coronavirus d'ici au 1er décembre. Emmanuel Macron en personne a annoncé la suite des rencontres à huis clos jusqu'à la fin de l'année 2020, mardi 17 décembre.

Le retour des spectateurs dans les stades n'interviendra donc pas avant le début de l'année 2021 et il devra respecter une jauge qui sera liée à la capacité des stades ou des salles, a précisé le président de la République. Le retour du public "n'est pas envisageable en décembre" a insisté Emmanuel Macron, au cours d'une visioconférence avec le monde sportif.

Si les compétitions sportives professionnelles se poursuivent en dépit du reconfinement instauré en France depuis le vendredi 30 octobre, le huis clos est la règle partout sur le territoire dans les stades. Lors des huit premières journées de L1, certains clubs pouvaient recevoir du public avec des limites. Strasbourg avait par exemple reçu Lyon devant 5.000 personnes le 18 octobre ; 1.000 spectateurs avaient assisté à Dijon-Rennes deux jours plus tôt.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Ligue 1 Uber Eats
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants