1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Manchester City-PSG : quand Pochettino sortait les Citizens avant de renverser l'Ajax
3 min de lecture

Manchester City-PSG : quand Pochettino sortait les Citizens avant de renverser l'Ajax

RÉCIT - L'entraîneur argentin du PSG a vécu deux matches retour totalement dingues à l'épilogue heureux en avril et mai 2019 avec Tottenham.

Fernando Llorente et Mauricio Pochettino à Manchester le 17 avril 2019
Fernando Llorente et Mauricio Pochettino à Manchester le 17 avril 2019
Crédit : Anthony Devlin / AFP
Gregory Fortune
Journaliste

Sortir le Manchester City de Pep Guardiola en matchs aller-retour en Ligue des Champions ? Mauricio Pochettino l'a déjà fait. Se qualifier après un revers par un but d'écart au match aller, ce qui donnait l'époque seulement 6% de chances de réussir l'exploit ? Aussi. C'était avec Tottenham, lors de la saison 2018-2019, celle qui a définitivement installé l'Argentin dans la catégorie des grands coachs. 

À l'heure où le Paris Saint-Germain doit inscrire aux moins deux buts sur la pelouse de l'Etihad Stadium pour atteindre une deuxième finale de suite, six jours après un revers 1-2 au Parc des Princes qui n'a engendré une qualification que dans 7% des cas précédents identique, les souvenirs d'un passé récent et un peu plus lointain peuvent lourdement peser. D'un côté, ce PSG a brillé à l'extérieur cette saison, que ce soit à Manchester United, Barcelone ou Munich. De l'autre, son nouvel entraîneur a de belles histoires à raconter à ses joueurs. De folles histoires.

17 avril avril 2019. Après une victoire de Tottenham à domicile en quart de finale aller sur Manchester City (1-0, but de Heung-min Son à la 78e minute), grâce notamment à un penalty arrêté par Hugo Lloris, le match retour va envoyer Pochettino, Guardiola et les supporters dans un insensé grand huit émotionnel, sur fond d'avalanche de buts et d'assistance vidéo

Ressuscité par la VAR

Les Citizens ouvrent le score dès la 4e minute par Raheem Sterling. Le Coréen Son frappe deux fois pour les Spurs aux 7e et 10e, Bernardo Silva égalise à 2-2 dans la foulée (11e) et Phil Foden redonne l'avantage aux Skyblues : 3-2 après seulement 21 minutes de jeu. À se pincer pour y croire. Le rythme retombe légèrement. Sergio Agüero signe le but de la qualification temporaire pour City à l'heure de jeu (59e), mais tout est à refaire pour les hommes de Guardiola quand Fernando Llorente ramène Tottehnam à 4-3 (73e).

À lire aussi

On entre dans le temps additionnel : les Citizens sont éliminés en raison des buts à l'extérieur marqué par les Spurs quand Sterling croit arracher la qualification in extremis. 
Guardiola et tout l'Etihad Stadium exultent, Pochettino et ses joueurs s'écroulent. Mais après quelques minutes de flottement, l'arbitre consulte la VAR et décide finalement d'annuler le but pour hors-jeu.

Guardiola est effondré, à genoux sur le bord du terrain, mais beau joueur : "C'est cruel, mais il faut l'accepter. Je soutiens la VAR. Je suis pour un football juste, pour des décisions justes. S'il est hors jeu, il est hors jeu". Pochettino vit lui, ce soir-là, "l'un des meilleurs moments" de sa carrière. Il ne sait pas encore qu'un scénario encore plus fou l'attend.

Le miracle d'Amsterdam

8 mai 2019, trois semaines plus tard. Déjà battu 1-0 par l'Ajax Amsterdam sur sa pelouse en demi-finale aller (but de Donny Van de Beek, 15e), Tottenham se retrouve mené 2-0 à la pause à la Johan Cruyff Arena (Matthijs de Ligt 5e, Hakim Ziyech 35e). L'impossible va pourtant se produire, 14 ans après le miracle d'Istanbul où Liverpool, mené 3-0 après 45 minutes, était revenu à hauteur du Milan AC en finale avant de s'imposer aux tirs au but.

Le héros des Spurs se nomme Lucas Moura. L'ancien ailier brésilien du PSG signe un doublé en quatre minutes (55e, 59e), au terme d'un contre fulgurant puis d'une incroyable partie de flipper dans la surface néerlandaise. Et alors que le chronomètre atteint exactement les 5 minutes de temps additionnel, il arme une frappe croisée du gauche sans contrôle à l'entrée de la surface sur un service de Delle Ali. Andre Onana est battu. 

3-2 pour les Spurs, qui passent encore au plus grand nombre de buts à l'extérieur - un tel résultat et le PSG éliminerait Manchester City. L'Ajax et sa génération dorée n'iront pas en finale à Madrid. Le 1er juin 2019, l'aventure se finit mal pour le Tottenham de Pochettino, battu froidement par le Liverpool de Jürgen Klopp (Mohamed Salah 2e sur penalty, Divock Origi 87e).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/