1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Lionel Messi au PSG : pourquoi son arrivée pourrait rapporter gros à l’État français
1 min de lecture

Lionel Messi au PSG : pourquoi son arrivée pourrait rapporter gros à l’État français

L'arrivée de Lionel Messi au PSG va profiter à l'État français. Avec un salaire de 40 millions d'euros net par an, le club parisien va payer plus de 15 millions de cotisations patronales.

Les ultimes détails du contrat de Lionel Messi au PSG doivent être bouclés ce lundi 9 août
Les ultimes détails du contrat de Lionel Messi au PSG doivent être bouclés ce lundi 9 août
Crédit : Pau BARRENA / AFP
Messi au PSG, une aubaine pour l'État français ?
01:30
Éric Silvestro - édité par Camille Guesdon

Lionel Messi n'est toujours pas arrivé au Paris Saint-Germain, mais après la fin de son contrat avec le FC Barcelone, il n'y a plus vraiment de doute. Même si rien n'est officiel pour l'instant, l'attaquant argentin devrait rejoindre le PSG cette saison. L'arrivée de Lionel Messi est un gros coup pour le club parisien, mais pas seulement.

C'est un coup retentissant, sportif mais également financier et diplomatique. À Barcelone, l'impact de l'Argentin tant dans les revenus directs ou indirects du club atteignait les 30%, soit plus de 200.000 millions d'euros. 

À Paris, la billetterie, mais aussi le merchandising et les contrats de sponsoring ainsi que les partenariats vont franchir un nouveau cap avec une hausse d'au moins 20% dans chaque secteur. Cela va largement booster le budget du club de la capitale et rentabiliser l'investissement en deux ans.

Le PSG va payer plus de 15 millions d'euros de cotisations patronales

L'arrivée de Lionel Messi au PSG va aussi permettre à la Ligue 1 de rayonner mondialement et même profiter à l'État français, comme Ibrahimović, Cavani ou Neymar, mais dans des proportions décuplées. Le Qatar va en effet aligner les zéros dans les comptes avec un salaire de 40 millions d'euros net par an. Paris va donc payer plus de 15 millions de cotisations patronales auxquelles s'ajouteront une vingtaine de millions d'euros d'impôt.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/