3 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : que valent le Borussia et la Juve cette saison ?

ÉCLAIRAGE - Le Paris Saint-Germain a hérité du vice-champion d'Allemagne en 8es de finale de la Ligue des champions, lundi 16 décembre, l'Olympique Lyonnais de l'octuple champion d'Italie en titre.

Cristiano Ronaldo avec la Juve et Thorgan Hazard avec le Borussia en 2019
Cristiano Ronaldo avec la Juve et Thorgan Hazard avec le Borussia en 2019 Crédit : John MACDOUGALL & Miguel MEDINA / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Le verdict est tombé à 12h14 pour Paris, cinq minutes plus tard pour Lyon, lundi 16 décembre, à Nyon, en Suisse, où se situe le siège de l'Uefa. Le PSG se frottera au Borussia Dortmund en 8es de finale de Ligue des champions en février et mars prochain, avec match retour au Parc des Princes. Pour Lyon, ce sera la Juventus Turin avec réception à l'aller.

La double confrontation entre le champion de France et le vice-champion d'Allemagne évoque d'abord les retrouvailles entre Thomas Tuchel et son dernier club avant de débarquer dans la capitale française durant l'intersaison 2018. L'Allemand a passé deux ans sur le banc du Borussia (2015-2017). Il y a remporté une Coupe nationale et terminé 2e puis 3e en championnat.

Pendant que Tuchel arrivait à Paris pour remplacer Unai Emery, le BvB intronisait Lucien Favre, l'ancien coach de Nice. Avec le Suisse, le club jaune et noir a retrouvé son statut de 2e puissance du pays derrière le Bayern Munich en mai dernier. Cette saison, il occupe la 3e place après 15 journées derrière Leipzig et l'autre Borussia, M'Gladbach (le Bayern n'est que 5e).

La révélation Thorgan Hazard

Dans le détail, son bilan est de 8 succès pour 5 nuls et 2 défaites (37 buts marqués, 19 encaissés). En Ligue des champions, Dortmund a terminé la phase de poules à la 2e place du groupe F derrière le FC Barcelone en battant l'Inter Milan une fois et le Slavia Prague deux fois. Sa différence de buts est à l'équilibre : 8 buts inscrits, 8 pris.

À lire aussi
Jean-Michel Aulas le 30 août 2018 à Monaco sondage
Ligue 1 : Aulas a tort de contester l'arrêt de la saison selon 72% des Français

Lors de la dernière journée, à domicile face au Slavia, Favre a concocté un 3-4-3 avec Mats Hummels en défense centrale, Raphael Guerreiro en piston gauche, Marco Reus en pointe et la révélation de la saison à droite de l'attaque : Thorgan Hazard (26 ans). Le petit frère de Eden (28 ans), lui aussi international belge, est déjà impliqué sur 11 buts en 19 matches cette saison.

Mur jaune

Si Paris a réussi à éviter Tottenham, Chelsea ou l'Atlético Madrid, le Dortmund de Lucien Favre reste un client sérieux avec son goût prononcé pour le jeu offensif et son schéma tactique évolutif d'un match à l'autre voire au cours de la même partie. Il reste aussi toujours périlleux d'aller chercher un résultat dans son enceinte, le Signal Iduna Park (81.365 places), connue mondialement pour son ambiance et son fameux mur jaune. 

La menace est d'autant plus à prendre au sérieux pour Neymar, Kylian Mbappé et consort que Paris a été incapable de passer le cap des 8es de finale depuis 2016. "On a un coach qui connaît très bien l'ambiance, l'équipe, a commenté Leonardo, le directeur sportif parisien. C'est à la fois positif et négatif, parce que ce sera spécial pour lui là-bas".

Lyon face à Cristiano Ronaldo

Placé dans le deuxième chapeau pour le tirage au sort, Lyon avait cinq chances sur six de tomber sur un géant européen, Barça, Bayern, Manchester City, Liverpool ou Juve - Valence était la dernière option. C'est donc au plus titré des clubs italiens que l'OL va devoir se frotter : 35 titres de champion d'Italie dont les 8 derniers et 2 Ligue des champions notamment.

Depuis l'été 2018, cette Juventus est bien sûr incarnée par Cristiano Ronaldo. Le Portugais n'a pas pu décrocher la Ligue des champions avec son nouveau club dès sa première saison - élimination en quarts de finale face à l'Ajax Amsterdam. Cette saison, l'équipe de Maurizio Sarri est sortie invaincue de son groupe devant l'Atlético de Madrid (5 victoires, 1 nul, 12 buts marqués, 4 encaissés).

Outre la perspective de croiser la route de "CR7", meilleur buteur de l'histoire de la compétition, cet OL-Juve va aussi marquer les retours en France des anciens Parisiens Blaise Matuidi et Adrien Rabiot, et celui à Lyon du Bosnien Miralem Pjanic. La "Vieille Dame" compte aussi dans ses rangs Gonzalo Higuain, Juan Cuadrado, Matthijs De Ligt ou Paulo Dybala...

C'est un tirage très difficile, ils sont archi-favoris

Juninho
Partager la citation

"C'est un tirage très difficile, ils sont archi-favoris", a admis Juninho, le directeur sportif de l'OL (...) Ce n'est jamais perdu d'avance, donc on va essayer de donner le meilleur le moment venu, surtout le match à la maison, on va essayer de faire quelque chose". Privé de son capitaine Memphis Depay et son espoir Jeff Reine-Adélaïde, tous deux victimes d'une rupture du ligament d'un genou, le club lyonnais est condamné à l'exploit. 

En championnat, la Juve vient de prendre la tête devant l'Inter Milan. Les "Bianconeri" ont remporté 12 de leur 16 matches (3 nuls, 1 défaite chez la Lazio Rome). De son côté, Lyon pointe à la 8e place en Ligue 1 et a déjà été battu 7 fois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants