3 min de lecture Ligue des champions

Lille : comment expliquer la mauvaise forme du LOSC

ECLAIRAGE - Dauphin du PSG en Ligue en mai dernier, le LOSC est éliminé de la course aux 8es de finale en Ligue des champions après quatre journées sur six.

Le 11 de départ de Lille à Valence le 5 novembre 2019
Le 11 de départ de Lille à Valence le 5 novembre 2019 Crédit : JOSE JORDAN / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

"Notre limite, c'est l'expérience". Six mois après une place de vice-champion de France décrochée au terme d'une superbe saison en Ligue 1, marquée par des victoires retentissantes, notamment face au PSG (5-1) en avril, l'entraîneur de Lille Christophe Galtier s'est montré lucide, mardi 5 novembre. 

En s'inclinant (4-1) à Valence, le LOSC a dit adieu à ses derniers espoirs de qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Le constat est brutal mais logique pour une jeune équipe qui découvre dans la douleur le plus haut niveau. Comme Monaco ces deux dernières années, le club nordiste va terminer dernier de son groupe, sauf improbable retournement de situation.

Les départs cet été de Youssouf Koné (9 millions d'euros) et Thiago Mendes (22 millions) à Lyon, Leao Rafael au Milan AC (35 millions) ou Nicolas Pépé à Arsenal (80 millions) ont lourdement pesé dans la balance à l'heure des retrouvailles avec la grande scène européenne. Lille a empoché 70 millions d'euros de bénéfices grâce à ses joueurs cet été mais s'est affaibli sportivement.

Erreurs individuelles et coups du sort

Erreurs en défense, défaillances individuelles, incapacité à capitaliser sur un temps fort... La seconde période à Valence aura proposé un résumé des lacunes rédhibitoires à ce niveau. Depuis son entrée en lice cauchemardesque à Amsterdam (3-0), le LOSC était prévenu. Mais la mauvaise histoire se répète, agrémentée par des coups du sort, entre l'accident de voiture, la veille, de Jonathan Ikoné qui a rendu le jeune Bleu indisponible à Mestalla, et un penalty pour Valence jugé sévère.

À lire aussi
Les Parisiens au Parc des Princes le 6 novembre 2019 Ligue des champions
PSG-Bruges : Paris qualifié pour les 8es sans briller

La soirée a été particulièrement rude pour les latéraux Domagoj Bradaric (19 ans) et Zeki Celik (22 ans), qui ont trop subi. "Celik jouait en deuxième division turque il y a 18 mois", a rappelé son coach. "Ces matches-là doivent servir à toute l'équipe, à son futur, pour continuer à apprendre, apprendre..."

La satisfaction Victor Osimhen

Après la défaite sur la pelouse de l'Ajax, Lille avait fait jeu égal avec Chelsea avant de s'incliner (1-2) sur un but de Willian à la 78e minute. Le dernier match, à domicile face à Valence, avait entretenu l'espoir, avec un match nul (1-1) arraché par Ikoné au bout des arrêts de jeu. 

"Sur le rythme, l'intensité, nous avons progressé sur les quatre matches. Mais sur le fait de concrétiser nos actions favorables, pas assez", a constaté Galtier. Le coach pourra se réjouir du but en Espagne du Nigérian Victor Osimhen, qui a encore fait monter sa cote, ou de l'abattage au milieu de Boubacary Soumaré. Deux joueurs qui n'ont que 20 ans.

Pas de victoire à l'extérieur depuis fin mars

Avec 1 point, Lille doit désormais espérer un miracle pour atteindre la 3e place qui le reverserait en Ligue Europa. Mais "il faut être lucide", a acquiescé le milieu Benjamin André, arrivé de Rennes cet été. "On va essayer de montrer un beau visage, de faire le maximum et surtout de remporter ce match à domicile (face à l'Ajax, ndlr) qui serait représentatif de notre envie de bien faire".

"Ces rencontres doivent nous permettre de gagner en expérience, de nous améliorer dans beaucoup de secteurs. Si on pouvait finir par un match très positif face à l'Ajax, devant notre public, ce serait bien", a abondé Galtier. Après la réception d'Amstterdam, il y aura pour finir un déplacement à Chelsea.

Si le Losc rêve de gagner son premier match de Ligue des champions depuis 2012, il espère surtout continuer à préparer son avenir. 5es de Ligue 1 à 2 points du dauphin Angers, les Dogues sont bien lancés pour viser une nouvelle qualification européenne. Celle-ci passera forcément par de bonnes performances à l'extérieur, où ils n'ont plus gagné depuis fin mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions LOSC
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants