1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue des champions : Benzema-Mané, match dans le match pour le Ballon d’Or
3 min de lecture

Ligue des champions : Benzema-Mané, match dans le match pour le Ballon d’Or

ÉCLAIRAGE - La finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid pèsera sans doute lourd dans la balance en octobre, lorsque sera décernée la plus prestigieuse des récompenses individuelles.

Karim Benzema et Sadio Mané
Karim Benzema et Sadio Mané
Crédit : AFP
Gregory Fortune & AFP

Bien plus qu'une finale. Au-delà de la suprématie continentale se joue sans doute en grande partie l'attribution du Ballon d'Or 2022, samedi 28 mai (21h) sur la pelouse du Stade de France entre Liverpool et le Real Madrid. En feu depuis le début de la phase à élimination directe de cette Ligue des champions 2021-2022 (triplé contre le PSG en 8e retour, contre Chelsea en quart aller et encore buteur au retour pour arracher la qualification, encore trois buts contre City en demie), Karim Benzema peut mettre fin au débat. Ou pas.

Car les Reds comptent dans leurs rangs un autre postulant à la plus prestigieuse des récompenses individuelles, qui sera décernée en octobre, avant la Coupe du monde au Qatar, et non plus en fin d'année civile comme autrefois. Si Mohamed Salah reste un joueur d'exception, il s'agit de Sadio Mané, déjà vainqueur cette année de la Coupe d'Afrique des nations avec le Sénégal. L'attaquant de 30 ans peut profiter de cette finale pour relancer le suspense en marquant, comme il l'avait fait en 2018.

Benzema aussi avait trouvé le chemin des filets lors de cette finale remportée 3-1 par le Real à Kiev, en poussant à la faute le gardien des Reds de l'époque, l'Allemand Loris Karius, comme il a provoqué cette saison les bourdes de Gianluigi Donnarumma et Édouard Mendy. À 34 ans, débarrassé de l'ombre de Cristiano Ronaldo, "KB9" réalise la saison de sa vie. Avec 44 buts et 15 passes décisives en 45 matches en club cette saison, il a porté son équipe vers un 35e sacre en Liga fin avril, avant une éventuelle "décimocuarta" (14e) inespérée en C1. 

24 ans après Zidane ?

En cas de doublé à Saint-Denis, l'ancien Lyonnais pourrait même égaler le record de Cristiano Ronaldo, qui avait marqué 17 buts en C1 en 2013-2014. "Les records sont faits pour être battus", a souri l'attaquant français dans un entretien sur le site de l'UEFA, jeudi 26 mai. En marquant une fois, Benzema s'emparerait seul de la troisième place du classement historique des meilleurs buteurs de la compétition devant Robert Lewandoski (86 bits chacun, 125 pour Lionel Messi, 140 pour Ronaldo). 

À écouter aussi

Si le Real remporte cette finale, même sans but de son goleador, Benzema accentuerait encore ses chances de devenir le cinquième Français à être sacré Ballon d'Or après Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinédine Zidane (1998). Il compte déjà quatre Ligue des champions à son palmarès (le record est détenu par l'Espagnol Francisco Gento avec six sacres).

27 ans après Weah ?

Sadio Mané peut de son côté rêver de devenir le deuxième Africain à remporter le Ballon d'Or après le Libérien George Weah en 1995, juste après l'ouverture du trophée à n'importe quel joueur évoluant en Europe, quelle que soit sa nationalité. "C'est triste qu'aucun autre joueur africain l'ait gagné depuis Weah", a-t-il déclaré mardi 24 mai. "Nous allons tout faire gagner la Ligue des champions, et après on verra ce qu'il se passera avec le Ballon d'Or". 

S'il marque moins que Benzema (23 buts toutes compétitions confondues), l'attaquant de 30 ans est le fer de lance d'un collectif qui a presque tout gagné. Avec la Ligue des champions, Liverpool bouclerait un joli triplé, en plus de la Coupe d'Angleterre et la Coupe de la ligue, qui le consolerait de la Premier League qui lui échappée pour un seul point, au profit de Manchester City. 

C'est une machine

Jürgen Klopp

Sous le maillot du Sénégal, il a marqué le tir au but qui a offert au pays sa première CAN début février, puis celui qui l'envoyé au Mondial 2022 fin mars. Les deux fois, c'était face l'Égypte de son coéquipier Mohamed Salah... "C'est une machine", s'est récemment enthousiasmé son entraîneur Jürgen Klopp. C'est "un immense joueur, le mélange de technique, de désir et d'impact physique, de super buts... C'est un joueur fantastique et de classe mondiale". 

Cette année, Mané a su faire face à la concurrence de Luis Diaz, arrivé en janvier, et a souvent été décisif en fin de saison, à l'image de ses deux buts, un à l'aller, un au retour, contre Villarreal (2-0, 3-2), en demi-finale. Malgré cela, après six années, son avenir sur les bords de la Mersey est des plus incertains. Mais pour l'instant, le dernier concurrent crédible de Benzema pour le Ballon d'Or a laissé planer le doute : "Je répondrai après la Ligue des champions. Que je parte ou que je reste, je répondrai après". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/