2 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : les pires et les meilleurs tirages pour le PSG, l'OM et Rennes

Les quatre chapeaux pour le tirage au sort de la phase de poules de l'édition 2020-2021 sont désormais complets : Paris figure dans le 1, Marseille et Rennes dans le 4.

Gianluca Zambrotta lors d'un tirage au sort le 18 mars 2016 à Nyon
Gianluca Zambrotta lors d'un tirage au sort le 18 mars 2016 à Nyon Crédit : JEAN-GUY PYTHON / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Comme en 2015, 2016, 2018 et 2019, le Paris Saint-Germain sera présent dans le premier des quatre chapeaux lors du tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions 2020-2021, jeudi 1er octobre (18h) à Nyon, en Suisse. Il ne pourra donc pas retrouver tout de suite le Bayern Munich, ni le Séville FC, le Real Madrid, Liverpool, la Juventus, le Zénith Saint-Pétersbourg et le FC Porto.

Le champion de France n'héritera pas non plus des deux autres pensionnaires de Ligue 1 en lice cette saison dans la cour des grands, Marseille et Rennes, puisque les clubs d'un même pays ne peuvent pas se rencontrer avant les quarts de finale. L'OM devait attendre les résultats des derniers barrages pour savoir quel chapeau l’accueillerait, le 3 ou le 4. Ce sera finalement le 4, comme pour le Stade Rennais, novice dans l'épreuve.

Dans le chapeau 2, le Shakhtar Donetsk et l'Ajax Amsterdam semblent sur le papier les adversaires les moins dangereux pour les trois clubs français, devant Chelsea, le Borussia Dortmund et l'Atlético de Madrid. Paris, Marseille et Rennes peuvent aussi hériter de plus gros avec le FC Barcelone ou l'un des deux Manchester, City et United.

Leipzig, l'Atalanta et l'Inter dans le chapeau 3

Le chapeau 3 est notamment composé des deux clubs que le PSG a écarté en août en demi-finale et en quart, le RB Leipzig et l'Atalanta Bergame. Il y a deux autres formations italiennes, dont une semble l'épouvantail à éviter, l'Inter Milan (l'autre est la Lazio Rome. Les Autrichiens du RB Salzbourg, les Russes de Krasnodar, les Ukrainiens du Dynamo Kiev et les Grecs de l'Olympiakos paraissent plus abordables.

À lire aussi
David De Gea a été l'un des artisans de la victoire de Manchester United face au PSG Ligue des champions
PSG-Manchester United : des Parisiens brouillons punis par les Red Devils

Aucun membre du chapeau 4 ne devrait normalement poser de problème aux Parisiens. En plus de Rennes et Marseille y figurent les Russes du Lokomotiv Moscou, les Belges de Bruges, les Allemands du Borussia Mönchengladbach, les Turcs d'Istanbul Basaksehir, les Danois du FC Midtjylland et les Hongrois de Ferencvaros. "Gladbach" semble le prinicioal adversaire à éviter.

En résumé, l'OM ou Rennes peuvent tomber dans un groupe ultra relevé avec le Bayern, le Barça et l'Inter, ou plus abordable avec Porto et le Shakhtar issus des chapeaux 1 et 2 (ou le Zénith et l'Ajax) et Krasnodar dans le 3. Paris s'en sortirait très bien avec Porto, l'Ajax et Kiev, moins avec le Barça ou City, l'Inter et Mönchengladbach. L'an passé, le PSG avait terminé 1er de son groupe devant le Real, Bruges et Galatasaray.

Ligues des champions : les 4 chapeaux pour le tirage

Chapeau 1 : Bayern Munich, Séville FC, Real Madrid, Liverpool, Juventus, PSG, Zénith Saint-Pétersbourg, FC Porto

Chapeau 2 : FC Barcelone, Atlético de Madrid, Manchester City, Manchester United, Shakhtar Donetsk, Borussia Dortmund, Chelsea, Ajax Amsterdam

Chapeau 3 : Dynamo Kiev, RB Salzbourg, RB Leipzig, Inter Milan, Olympiakos, Lazio Rome, Krasnodar, Atalanta Bergame

Chapeau 4 : Lokomotiv Moscou, Marseille, Bruges, Borussia Mönchengladbach, Istanbul Basaksehir, Midtjylland, Rennes, Ferencvaros

Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Olympique de Marseille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants