4 min de lecture Ligue 1 Conforama

Ligue 1 : les 4 informations à retenir de cette saison 2016/2017

DÉCRYPTAGE - Un podium au rythme effréné, une zone de relégation faible, des changements d'entraîneurs fructueux... La saison qui a sacré Monaco est riche d'enseignements.

Kylian Mbappé face à Mike Maignan lors de Monaco-Lille le 14 mai 2017
Kylian Mbappé face à Mike Maignan lors de Monaco-Lille le 14 mai 2017 Crédit : YANN COATSALIOU / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Voilà la 79e édition du championnat de France terminée. Ce samedi 20 mai 2017 a conclu dix mois de compétition et tiré les derniers traits du tableau d'honneur de la Ligue 1 : Monaco est sacrée champion de France, Paris est 2e et accédera directement à la Ligue des champions, Nice finit 3e et jouera les barrages d’accession à la C1. Lyon (4e) et Marseille (5e) seront les représentants français en Ligue Europa rejoint, si Paris remporte la finale de la Coupe de France (samedi 27 mai contre le SCO d'Angers), par les Girondins de Bordeaux (6e).

Dans le bas de tableau le SC Bastia (20e) et l'AS Nancy Lorraine (19e) évolueront en Ligue 2 la saison prochaine alors que le FC Lorient affrontera Troyes en matches de barrages (mercredi 24 et dimanche 28 mai).

Au-delà du bilan conventionnel, d'autres faits et statistiques resteront gravés à l'exercice 2016-2017. Le trio Monaco-Paris-Nice s'est imposé un rythme effréné, la zone de relégation s'est jouée à un faible niveau de points.

À lire aussi
Des fumigènes au Parc des Princes le 17 mars 2019 Ligue 1 Conforama
PSG-OM : comment pétards et fumigènes ont-ils pu rentrer au Parc des Princes ?

1. Monaco deuxième meilleur leader de l'histoire

C'est bien simple, seul le Paris Saint-Germain, la saison dernière, a conclu une saison de Ligue 1 avec plus de points (96) que ce Monaco version 2016-2017 (95). Les joueurs de la Principauté n'ont perdu que trois fois (à Nice, Toulouse et contre Lyon) et ont concédé cinq matches nuls. Ils ne se sont pas contentés de gagner sur des petits scores.. Avec 107 buts l'ASM est entré dans le cercle fermé des clubs qui ont dépassé la barre des 105 réalisations (avec le Racing Club de Paris et le Stade de Reims lors de la saison 1959-1960). 

Malgré ce rythme incroyable Monaco n'a été officiellement titrée que mercredi 17 mai (match en retard de la 31e journée face à l'AS Saint-Étienne). Car Nice et surtout Paris ont également réalisé des saisons triomphantes. Les Parisiens totalisent 87 points alors que la saison dernière, le deuxième de L1 comptabilisait seulement 65 unités.

Plus significatif encore : les Aiglons et leurs 78 points dépassent Lille qui, avec 76 longueurs, avait terminé... champion de France en 2011. Un podium à 75 points, cela n'était plus arrivée depuis 2003-2004 et le trio Lyon-Paris-Monaco.

2. La tranquille cadence du bas de tableau

Si le trio de tête courait particulièrement vite, les équipes du bas de classement n'ont pas franchi les 40 points. Guy Roux, lorsqu'il entraînait l'AJ Auxerre (1961-2005), se rassurait d'éviter la descente en Ligue 2 dès lors que son club empochait son 42e point. Le Stade Malherbe de Caen, 17e et premier non-relégable, totalise seulement 37 unités.

Là-encore la statistique est remarquable car ce n'est jamais arrivée depuis que la Ligue 1 est revenu à 20 clubs (2002). Les plus faibles premiers maintenus étaient Lorient, Troyes, Bastia et Ajaccio avec 39 points. Caen, Lorient, Nancy et Bastia ont perdu respectivement 21, 22, 21 et 20 fois cette saison. C'est trop pour Nancy et Bastia qui évolueront officiellement en Ligue 2 la saison prochaine.

3. Des changements d'entraîneurs productifs

Les cas sont nombreux, cette saison, en Ligue 1 mais le redressement du FC Nantes est sans aucun doute le plus spectaculaire. Les Canaris avaient démarré la saison avec René Girard sur le banc de touche. Sortant d'une saison blanche, le Gardois était arrivée à Nantes avec pour principale ambition de faire progresser un jeune groupe.

Mais rien ne s'est véritablement passé comme prévu entre le technicien et la famille Kita, propriétaire du club. Lorsque Girard est remercié, la saison en est à sa 16e journée, et les Nantais végètent à la 19e position avec seulement trois succès. Mais l'arrivée de Sergio Conceição a remobilisé le groupe qui s'est lancé dans une véritable remontée au classement avec pas moins de 11 victoires pour 7 défaites. Si le championnat avait démarré au moment de la venue du Portugais, Nantes aurait fini 6e et peut-être européen.

Ces scénarios se sont répétés dans le Nord de la France où Frack Passi a pris un Losc, au mois de janvier, au bord de la relégation pour l'envoyer aux portes de la première partie du classement quatre mois plus tard (11e). Lorient, longtemps dernier, s'est redressé et s'est offert un dernier sursis, en barrages, grâce notamment à l'arrivée de Bernard Casoni. L'unique changement de coach qui n'a pas eu d'effet escompté concerne Bastia qui a fini la saison à la dernière place du championnat malgré l'arrivée de Rui Almeida.

4. Quatre attaquants à 20 buts ou plus

Cela n'était plus arrivée depuis 30 ans. Edinson Cavani (39), Alexandre Lacazette (28), Radamel Falcao (21) et Bafétimbi Gomis (20) ont tous atteint ou dépassé la barre des 20 réalisations sur l'exercice national. Le Lyonnais, pour son dernier match sous les couleurs Rhodaniennes, s'est même offert son 100e but en Ligue 1.

Conséquence logique de cette statistique, la Ligue 1 a été particulièrement attractive cette saison. En 760 matches, 991 buts ont été inscrits. Le plus prolifique exercice depuis la saison 1982-1983.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama AS Monaco Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788649941
Ligue 1 : les 4 informations à retenir de cette saison 2016/2017
Ligue 1 : les 4 informations à retenir de cette saison 2016/2017
DÉCRYPTAGE - Un podium au rythme effréné, une zone de relégation faible, des changements d'entraîneurs fructueux... La saison qui a sacré Monaco est riche d'enseignements.
https://www.rtl.fr/sport/football/ligue-1-les-4-informations-a-retenir-de-cette-saison-2016-2017-7788649941
2017-05-21 16:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/93a12z-8Za6gWxtkJGkgGg/330v220-2/online/image/2017/0514/7788536538_kylian-mbappe-face-a-mike-maignan-lors-de-monaco-lille-le-14-mai-2017.jpg